« Le favoritisme du gouvernement en faveur de la restauration est révoltant »

 
9 juin 2020

Dans un communiqué transmis quelques heures après la conférence de presse des ministres Boulet et Lamontagne, la Corporation des propriétaires de bars, brasseries et tavernes du Québec (CPBBTQ) a dénoncé « le favoritisme du gouvernement en faveur de la restauration », l’estimant « révoltant pour notre industrie ».

« Malheureusement si [le gouvernement] maintient le refus d’ouvrir les bars en même temps que les restaurants, ceci pourrait pousser plusieurs tenanciers à la désobéissance civile, menace la Corporation. Bien que la CPBBTQ n’approuve pas ce comportement, nous devons quand même souligner que la vocation première de notre industrie est de vendre des boissons alcoolisées et donner le droit au secteur de la restauration de vendre ces dites boissons sans consommer un repas est très offensant. »

Dénonçant au passage les « faux arguments » utilisés par les autorités et notamment le Dr Arruda et leurs explications « loufoques », la Corporation souligne que « les tenanciers de bars sont aussi responsables que ceux des autres industries pour faire appliquer les normes sanitaires exigées par le gouvernement. Beaucoup de tenanciers sont à bout de souffle financièrement et n’acceptent pas les faux arguments de l’État quand ils constatent que les bars au Nouveau-Brunswick sont déjà ouverts et que l’Ontario permettra aux restaurants et aux bars de certaines régions d’ouvrir le 12 juin prochain. »

(Sur base de communiqué)

Mots-clés: Québec (province)
Communiqués
Restauration

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).