dark_mode light_mode
 

LE COMMERCE DE L’ALIMENTATION ET DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Le calcul du bénéfice (B)

 
5 janvier 2020 | Par Christian Latour | Chasseur et Passeur de connaissances | Mérici Collégial Privé

LE BÉNÉFICE (B)

Le bénéfice (B) correspond au total des bénéfices réalisés par une entreprise de restauration alimentaire durant une période donnée (une heure, un jour, une semaine, un mois, un trimestre, un semestre, une année, et, etc.). [1]

La formule pour calculer le bénéfice (B) :

  • B = A x (Um/A x BmD)

On peut également utiliser la formule :

  • B = A x Bm/A

Ou la formule suivante :

  • B = R - C

B = le bénéfice pour une période donnée

R = le revenu (la demande totale des acheteurs) pour une période donnée

C = le coût pour une période donnée

A = le nombre d’acheteurs durant cette période (l’achalandage) [2]

Um/A = le nombre moyen d’unités de produits achetés par acheteur pour la période

BmD = le bénéfice moyen demandé pour la période

Bm/A = le bénéfice moyen par acheteur pour la période

Si par exemple avec la carte suivante :

  • Glace au chocolat 2,40 $
  • Glace au café 2,80 $
  • Mousse au chocolat 3,20 $
  • Sorbet au café 3,30 $
  • Gâteau trois chocolats 3,50 $
  • Gâteau café et yogourt 3,60 $
  • Messe noir 3,70 $
  • Gâteau de luxe au café 3,80 $
  • Tarte au chocolat 3,90 $
  • Tarte au café 4,00 $
  • Spécial café et chocolat 4,40 $
  • Gâteau mousse au café et chocolat 4,80 $

Votre entreprise réalise, pour une période donnée, les ventes suivantes :

  • (1 client) x (1 glace au chocolat à 2,40 $) = 2,40 $
  • (10 clients) x (2 glaces au café à 2,80 $) = 56,00 $ 

  • (10 clients) x (1 gâteau trois chocolats à 3,50 $) = 35,00 $ 

  • (10 clients) x (1 gâteau de luxe au café à 3,80 $) = 38,00 $ 

  • (15 clients) x (1 tarte au chocolat à 3,90 $) = 58,50 $ 

  • (12 clients) x (1 tarte au café à 4,00 $) = 48,00 $ 

  • (5 clients) x (1 gâteau mousse au café et chocolat à 4,80 $) = 24,00 $

RÉSULTATS DE LA PÉRIODE

B = A x (Um/A x BmD)

Le bénéfice pour la période sera donc de 26 $, c’est-à-dire 63 x (1,15873 unités x 0,356164 $).

B = A x Bm/A

On peut également calculer le bénéfice (B) en multipliant l’achalandage (A) par le bénéfice moyen par acheteur (Bm/A) , c’est-à-dire (63 acheteurs x 0,412698 $) = 26 $

B = R - C

On peut également calculer le bénéfice (B) en soustrayant le coût (C) du revenu (R), c’est-à-dire (261,90 $ - 235,90 $) = 26 $


À LIRE ATTENTIVEMENT [3]


⬅️ La page : MODÈLE D’AFFAIRES des entreprises de restauration alimentaire


MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour


Pour communiquer avec Christian Latour 😎

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA


Notes

[1Évidemment, les entreprises réalisent parfois non pas un bénéfice, mais plutôt un déficit. Si c’est le cas, les calculs se font exactement de la même façon en utilisant les mêmes formules.

[2Par définition, l’achalandage (A) d’une entreprise de restauration alimentaire correspond au nombre de clients servis par l’entreprise durant une période donnée (une heure, un jour, une semaine, un mois, un trimestre, un semestre, une année, et, etc.)

[3L’attention est déterminante dans la façon dont nous exécutons n’importe quelle tâche.

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #25
3.05 %arrow_drop_up
-0.22 %arrow_drop_down
7.28 %arrow_drop_up
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici