brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

Le budget provincial fait réagir

 
20 mars 2009

Deux organismes ont réagi par voie de communiqué à la suite du budget provincial énoncé le 19 mars dernier. L’Association des restaurateurs du Québec (ARQ) se dit très déçue et insatisfaite du budget 2009 du gouvernement du Québec alors que les ATR associées y voient du positif pour les entreprises touristiques.

Du côté de l’ARQ, bien que l’association ait fait connaître ses revendications depuis quelques semaines, le gouvernement a choisi d’ignorer ses demandes.

L’organisme avait, entre autres, demandé au gouvernement d’éliminer le plafonnement de la déduction fiscale des frais de repas pour les entreprises, de rétablir le crédit d’impôt relatif à la déclaration des pourboires actuellement limité à 75 % des charges attribuables au pourboire et de consentir des rabais ou des promotions aux restaurateurs qui doivent acheter leurs boissons alcoolisées auprès de la Société des Alcools du Québec. De plus, les restaurateurs considèrent que de hausser la TVQ de 1 % à compter du 1er janvier 2011 ne contribuera certainement pas à stimuler les dépenses de consommation.

Pour sa part, le réseau des associations touristiques régionales (ATR) du Québec reconnaît que le budget 2009-2010 du gouvernement du Québec inclut de nombreuses mesures qui devraient être bénéfiques directement ou indirectement aux entreprises touristiques dans l’ensemble des régions du Québec. Parmi elles, on compte l’élargissement du programme Renfort en faveur de l’industrie touristique et la bonification de la mesure Soutien aux entreprises à risque de ralentissement économique, qui permettra à plus d’entreprises qui connaissent un ralentissement de leurs activités d’avoir accès à un programme temporaire pour soutenir financièrement les activités de formation.

Le réseau avait notamment demandé au gouvernement d’investir 25 millions de dollars pour soutenir l’industrie au cours des deux prochaines années et de créer un comité extraordinaire pour suivre l’évolution de la situation économique de près.

L’urgence d’élaborer un plan d’action de l’industrie touristique afin de faire face à la crise économique demeure plus que jamais un élément essentiel, selon les ATR associées. Le réseau des ATR s’attend à ce que ce sujet soit au coeur des discussions de la prochaine rencontre du Conseil des partenaires de l’industrie touristique le 23 mars prochain.

Mots-clés: Québec (province)
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).