brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

Le Tequila Lounge prend l’air et devient La Cantina

 
14 mai 2021 | Par Laurence-Michèle Dufour

Situé au cœur du quartier Saint-Roch dans la ville de Québec, le Tequila Lounge fait rayonner la culture mexicaine par sa cuisine traditionnelle et son imposante sélection de plus de 70 tequilas depuis près de six ans. Lorsqu’après une réouverture de quelques semaines le restaurant est contraint de fermer sa salle à manger de 80 places une troisième fois depuis le début de la crise sanitaire, pas question pour ses propriétaires de retourner aux boîtes pour emporter ou de remettre la petite équipe sur le chômage.

« On est une petite équipe tissée serrée, on est des gens d’humains et on a besoin de voir nos clients. Quand les gens viennent manger chez nous, ils viennent vivre une expérience, qui elle ne se met pas en boîte », confie Ariane Robitaille. Avec sa conjointe et partenaire d’affaires Carolina Barona Escobar, elles décident de revenir aux sources et de s’inspirer de la petite cantine de rue qu’elles tenaient à Mexico City avant de venir s’installer au Québec.

« La Cantina c’est comme le Tequila Lounge, ce n’est pas une nouvelle identité, mais on souhaitait une distinction pour notre cuisine de rue. » Le concept officiellement lancé le mois dernier devrait rester le même pour tout l’été. Les passants peuvent ainsi s’arrêter à la fenêtre de la rue Saint-Joseph pour commander banderillas (pogos mexicains), tacos, cocktails et churros au chocolat à consommer dans les rues et les parcs avoisinants. Lorsque les mesures sanitaires le permettront, la rue sera à nouveau piétonne les vendredis samedi et dimanche. La Cantina pourra ainsi profiter d’une terrasse comptant une quarantaine de places assises.

À l’arrière-scène

Pendant que la cantine s’agite à l’avant du restaurant, Le Tequila Lounge
en profitera pour se refaire une beauté. « Comme dans une maison, après six ans on est tanné de voir les mêmes couleurs », image Ariane Robitaille. Une partie de la salle à manger conservera une allure plus classique, mais une autre s’assumera plus lounge avec fauteuils et tables basses où il sera également possible de manger. Et malgré le nouveau mobilier s’ajouteront quelques places de plus en salle.

Le bar sera reconfiguré pour accueillir plus de convives, et aussi, de nouveaux fûts à cocktail. Un concept que l’on ne voit pas beaucoup au Québec aux dires de la propriétaire, mais qui est très répandu aux États-Unis et à Toronto. « Faire les cocktails en keg, c’est presque de la chimie. Ça prend 48 heures, il ne faut pas qu’il y ait trop de gaz et s’assurer de mettre les bonnes recettes au point », résume Ariane Robitaille. Ce temps sauvé qui sera évidemment précieux au cours d’un service.

Les propriétaires souhaitent ainsi mettre de l’avant l’offre de cocktails et ramener celle de la cuisine à sa plus simple expression. Le menu conservera le même esprit, mais les plats à partager, plutôt que les plats individuels disponibles normalement, y seront à l’honneur. « Comme lorsque tu es reçu dans une famille mexicaine et que tout est sur la table. On souhaite offrir ce côté rassembleur et festif, que les gens commandent un peu de tout, partagent et goûtent à tout. »

Pour suivre La Cantina :

Mots-clés: 03 Capitale Nationale (Québec)
Ouverture / Rénovation
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).