dark_mode light_mode
 

Le StoneHaven intègre le réseau Relais & Châteaux

 
7 décembre 2021 | Par Marie Pâris
Crédit photo: StoneHaven Le Manoir

StoneHaven Le Manoir, situé dans les Laurentides, a annoncé ce mardi son affiliation au réseau Relais & Châteaux. Il devient ainsi le troisième établissement hôtelier au Québec à intégrer ce prestigieux regroupement. « Nous sommes ravis que StoneHaven Le Manoir rejoigne la grande famille Relais & Châteaux, indique la directrice générale Marie-Josée Denis dans un communiqué. Nous partageons les mêmes valeurs et la même vision de faire vivre un délicieux et authentique voyage. »

Lors notre visite cet été, la volonté de remplir les standards Relais & Châteaux était déjà bien présente. Le StoneHaven compte notamment une concierge Clé d’Or ainsi qu’un ambassadeur. « On travaille au maximum la personnalisation, assurait la directrice. Chaque chambre est unique, donc on essaie de cerner les clients quand ils nous appellent pour leur donner celle qui leur conviendra le mieux. Le StoneHaven peut définitivement rivaliser avec les grands établissements du Vieux Continent ! »

Récemment rénové dans une décoration et un aménagement du début du 20e siècle, l’hôtel compte 51 chambres et suites et un restaurant gastronomique dirigé par le chef Éric Gonzalez. Le StoneHaven a rouvert en 2019 et se déploie sur 140 acres devant lac des Sables de Sainte-Agathe-des-Monts.

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

À relire : StoneHaven : un prochain Relais & Châteaux au Québec ?

Pour suivre StoneHaven Le Manoir :

Mots-clés: 15 Laurentides
Distinctions
HRI - Général

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #20
0.25 %arrow_drop_up
0.07 %arrow_drop_up
10.04 %arrow_drop_up
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici