LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Le « Slow Food »

11 juillet 2018 - Par Christian Latour

Selon Wikipédia le Slow Food est un mouvement international qui cherche à préserver la cuisine régionale de qualité ainsi que les plantes, semences, les animaux domestiques et les techniques agricoles qui lui sont associés. Ce mouvement a été fondé en Italie en 1986 par Carlo Petrini en réaction à l’émergence du mode de consommation de type restauration rapide.

Selon Françoise Kayler [1]... « Le « Slow Food », c’est le contraire du « Fast Food ». Alors que ce dernier illustre le fait de manger sans aucun décorum, avec ses doits, dans une vaisselle jetable, à n’importe quelle heure de la journée, rapidement et sans avoir besoin de compagnie, le « Slow Food » valorise plutôt le fait de prendre le temps de faire la cuisine, de choisir un menu, de dresser une table, de partager le repas avec des amis.

Le « Fast Food », c’est le recours aux aliments que propose l’industrie alimentaire : l’uniformisation, la standardisation et, à l’extrême, la mondialisation. À l’opposé, le « Slow Food » préconise le choix du produit dont on peut connaître l’origine, le producteur, le distributeur, la région de provenance. Il défend la biodiversité, sauvegarde les traditions, met en valeur les individus, quel que soit le pays où ils se trouvent. Le « Slow Food » est un mouvement international. »

.........

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de (gestion / réflexion) du restaurateur presque parfait ☺

Notes

[1Françoise Kayler, HRI, septembre 2001




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.