Le Resto-Lounge Le Radoteux se lance dans l’hôtellerie

 
16 décembre 2020 | Par Marie Pâris
  • Ouverture : septembre 2020
  • Nombre d’unités : 10 chambres et 2 suites
  • Propriétaires : Indrasen Teeroovengadum, Ritesh Kumar Natoo, Childeric Riviere et Vincent Gagnon Lapointe

Installations modernes et souvenirs des années 50 : c’est le mélange que propose le nouvel hôtel-boutique ouvert par l’équipe du Resto-Lounge Le Radoteux, à Shawinigan, et situé juste au-dessus du restaurant. Pour mieux s’ancrer dans la région, les dix chambres que compte l’établissement portent toutes le nom de lacs environnants, tels que Lac des Cinq, Lac Brûlé ou encore Lac Édouard. Le concept de chacune d’entre elles a en outre été travaillé avec Appartenance-Mauricie pour ajouter une touche historique et locale.

« On est situé dans l’ancien Hôtel Shawinigan, précise Indrasen Teeroovengadum, l’un des quatre copropriétaires. On a gardé les renvois d’eau en fonte d’avant, et dans chaque chambre on a mis une vieille photo d’un site important de la région : le pont de Grand-Mère, les draveurs qui poussent les bois sur la rivière, la 5e rue de la pointe en 1938… Les visiteurs pourront voir à quoi ressemblait la ville dans le passé. » À ces dix chambres standards s’ajoutent deux suites : une suite parentale avec un lit king et deux lits pour enfants, et une seconde familiale qui permet l’ouverture d’une porte afin de faire communiquer deux appartements.

Fiers ambassadeurs de la région, les copropriétaires ont établi un partenariat avec la brasserie Trou du Diable afin que chaque client trouve dans sa chambre une bière locale à déguster. Une petite faim ? L’équipe du Radoteux a également lancé un nouveau service traiteur, Or d’œuvre traiteur, qui propose différents plats à emporter. « Beaucoup de clients se commandent un cinq services ou des plats de Noël, et les emmènent dans la chambre pour souper. Le repas est prêt quand ils arrivent à l’hôtel », indique le copropriétaire.

Petit plus en ces temps de pandémie : l’accueil se fait de façon virtuelle. « Nous offrons 10 chambres, sans aucune réception à l’hôtel. Le concept est unique dans la région, explique Indrasen Teeroovengadum. Les gens réservent en ligne, ils reçoivent une confirmation par message texte et courriel avec le nom de leur chambre ainsi qu’un code d’entrée à inscrire sur un clavier à l’entrée de la chambre. » Un service de conciergerie est disponible sur appel et une caméra de surveillance est en fonction à l’entrée avec la possibilité d’interpeller un membre du personnel. Une idée qui faisait partie du plan initial du projet, démarré en novembre dernier, mais qui trouve toute son utilité aujourd’hui.

(Crédit photo : courtoisie Le Radoteux)

Pour suivre Le Radoteux :

Mots-clés: Ouverture/rénovation

À lire aussi !

© HRI 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).