Le OFF Poutine 2019 : « Faire les choses de façon différente »

4 février 2019 - Par Marie-Ève Garon

Du 1er au 7 février, cinq restaurants de la région de Québec participent à l’événement OFF Poutine 2019, sorte de complément à la Poutine Week qui se déroule simultanément. L’an dernier, l’équipe du Griendel : Brasserie Artisanale avait lancé l’initiative du OFF Poutine sans tambour ni trompette par l’entremise de ses médias sociaux. « Après avoir participé à deux éditions de la Poutine Week, on s’est rendu compte que dans notre situation, ce n’était pas nécessairement pertinent de passer par un intermédiaire pour avoir un impact réel sur notre établissement », explique Martin Parrot, président et directeur général du Griendel. Le gestionnaire reconnaît toutefois que dans certains cas, le fait de participer à ce genre d’événements peut vraiment faire une différence, notamment en ce qui concerne l’achalandage pour un nouvel établissement.

Le Griendel a ainsi eu l’idée de créer un événement, somme toute modeste, en parallèle à la version officielle, mais dans un format permettant à l’enseigne d’y trouver son compte. « Au final, il y avait des frais qui ne correspondaient pas au budget qu’on consacre à notre plan de communication annuel, poursuit-il. Souvent, nous, les petits restaurateurs et les microbrasseries, nous avons peu, voire pas du tout de budget à accorder à la publicité. Il y a des adresses qui tirent leur épingle du jeu lors de la Poutine Week, mais pour nous, ce n’était pas le cas. C’est donc dans cet esprit que le OFF a vu le jour. » Suite à une édition 2018 un peu improvisée, certains restaurateurs ont manifesté leur intention de se joindre à l’événement cette année. « On a gardé ça simple et sympathique. »

L’engouement des consommateurs envers la poutine est incontestable, peu importe que l’événement soit officiel ou non. « L’idée n’est pas de remettre en question le modèle d’affaires de la Poutine Week. Je ne veux surtout pas créer un mouvement ! Moi, en tant que gestionnaire, c’est une formule qui me convient mieux dans sa version OFF. C’est une question de différence de vision. » Martin Parrot mentionne d’ailleurs que le Griendel ne s’implique jamais dans des grands événements organisés par les compagnies qui dictent les règles aux participants et aux artisans. « On a décidé d’organiser quelque chose à la base, en collaboration avec les acteurs du milieu, qui allait être plaisant sans nécessairement devoir se saigner non plus. »

Tant pour la bière que pour le volet restauration, l’adresse québécoise priorise les événements à petits déploiements et le OFF Poutine s’inscrit parfaitement dans cette philosophie. « Ce n’est rien d’autre que de dire : "Nous, on a une façon différente de faire les choses." Plutôt que d’annoncer à nos clients qu’on ne participe pas à la Poutine Week, on leur offre une alternative. »

(Crédit photo : Facebook / Griendel : Brasserie Artisanale)

Pour suivre Griendel : Brasserie Artisanale :




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.