brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

Le Manoir D’Youville lance un programme d’intégration

 
11 juillet 2022 | Par Caroline Devillers
Crédit photo: Manoir D'Youville

Le Manoir D’Youville, situé sur l’île Saint-Bernard à Châteauguay, accueille dix jeunes atteints du spectre de l’autisme et d’une déficience intellectuelle dans le cadre d’un programme d’intégration au marché du travail. « Ils font des tâches en jardinage, en entretien ménager, en cuisine. Ça leur donne une expérience de travail et servira de tremplin pour un autre emploi », explique Jean-Marc Côté, directeur général de l’hôtel.

Le programme, créé en partenariat avec le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest, est actuellement en année test. « Quand on observe les personnes qui viennent ici, on voit tout de suite que c’est bénéfique pour elles. C’est sûr que le programme va être reconduit, et ça devrait toujours rester un bassin de dix jeunes à la fois », s’enchante le directeur général.

Anciennement éducateur dans le milieu de la santé, Jean-Marc Côté ne compte pas s’arrêter là et veut à l’avenir monter une chaîne d’hôtellerie sociale dont les profits aideraient des personnes souffrant de problèmes de santé mentale. « C’est quelque chose qui me tient énormément à cœur ! »

L’humain au cœur du Manoir

En mettant l’humain au cœur de son modèle d’entreprise, le directeur général souhaite fidéliser ses employés en les accompagnant dans leurs projets. À titre d’exemple, depuis la fin 2021, le Manoir D’Youville a mis en place une politique de partage des pourboires entre les employés de service en salle et ceux des cuisines. « Plus on croit en eux, plus ils veulent donner le meilleur d’eux-mêmes, fait savoir Jean-Marc Côté. Les gens sont contents de venir travailler ici, on a un esprit collaboratif qui est beaucoup plus grand. C’est pour cela que j’ai une rétention de personnel à 90 %, ce qui est excellent surtout avec la pénurie de main-d’œuvre actuelle. »

En plus de l’humain, le Manoir D’Youville souhaite prioriser le local au sein de son établissement. L’hôtel embauche du personnel habitant sur le territoire de Châteauguay et préconise l’achat local chez les fournisseurs des environs. C’est aussi la raison pour laquelle a été inauguré en juin un potager de 5000 pieds carrés, dans lequel les jeunes du programme d’intégration travailleront.

Ce potager est un hommage aux Sœurs Grises qui ont habité le domaine du Manoir pendant plus de 200 ans. L’hôtel a planté des légumes d’antan qui trouveront leur place sur la carte de son restaurant Chez mes sœurs, en clin d’œil à la congrégation, et au menu du bistro La Traite. Les deux établissements profiteront toute l’année de cette récolte locale, rendant le Manoir D’Youville partiellement autosuffisant.

C’est en mettant l’accent sur l’entraide, l’humain et le local que le Manoir D’Youville souhaite créer « un autre genre d’hôtellerie que celui qu’on voit au Québec et au Canada  », comme le souligne Jean-Marc Côté, dont le plus grand défi est de faire reconnaître « son petit bijou caché ».

Pour suivre le Manoir D’Youville :

Mots-clés: 16 Montérégie
Ressources humaines
Formation
Communautaire
Hôtellerie
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).