brightness_4
 

Le Kampai Garden réhausse son offre culinaire

 
23 février 2023 | Par Marie Pâris
Crédit photo: Kampai Garden
  • Réouverture : novembre 2022
  • Propriétaires : Groupe A5 Hospitality, Samuel Haas, Olivier Primeau
  • Nombre de places : 170

Faire contre mauvaise fortune bon cœur : illustrant le vieil adage, et suite à un gros dégât d’eau, les propriétaires du Kampai Garden ont profité d’une fermeture forcée de plusieurs mois et de travaux pour transformer leur établissement. Si l’adresse du centre-ville était auparavant surtout connue comme un lieu de fête montréalais, l’accent est désormais mis sur la cuisine, qui se veut plus qualitative.

C’est le chef Mario Torres qui signe ce menu revisité, avec l’aide de William Alari (SuWu). Plusieurs membres de l’équipe du restaurant Béatrice, où était auparavant le chef, l’ont d’ailleurs suivi dans cette nouvelle aventure. « Nous sommes choyés d’avoir un chef de la trempe de Mario Torres pour diriger la cuisine du Kampai, indique Philippe Allard-Riendeau, un des copropriétaires, dans un communiqué. Il y a beaucoup de talent parmi la nouvelle équipe en cuisine. »

Depuis novembre dernier, on peut ainsi goûter à une offre inspirée des izakayas, qui se décline autour d’assiettes à partager aux influences sichuanaise et thaïlandaise. Si certains des anciens plats sont de retour, ils sont plus travaillés ; par exemple, les bao buns au saumon (un régal) sont désormais faits avec des pains maison et moelleux à souhait. La cuisine fait notamment affaire avec La Mer pour son approvisionnement en poissons, tout en fraîcheur. Côté boissons, on opte pour un des cocktails maison, dont la liste propose des recettes classiques revisitées avec une touche asiatique (sake, shiso, etc.).

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

Bar double et événements corpos

Le lieu a également été revu. L’entrée, plus intime, se trouve désormais sur la rue Saint-Mathieu, puisque les propriétaires ont divisé l’espace en délaissant une partie du local qui donnait sur Sainte-Catherine. « De toute façon, c’était toujours de ce côté-ci que ça se passait », indique Thomas Canuel, qui accueille les clients. En outre, l’espace situé au-dessus du restaurant sera bientôt utilisé pour accueillir des événements corporatifs (avec une capacité de 70 personnes en formule cocktail et 30 en souper assis). L’établissement a d’ailleurs reçu de nombreuses fêtes de Noël - une bonne façon de se refaire une santé post-pandémie.

Comme pour la plupart des adresses du Groupe A5 Hospitality, c’est Amlyne Phillips qui a pensé le décor. Son inspiration ? « Un désert arizonien. » Les tons dorés et caramel contrastent ainsi avec le noir dominant, tandis que les chaises en rotin et les nombreuses plantes tombantes qui composent le plafond apportent le côté garden du Kampai.

Que les habitués se rassurent, la fête sera toujours au rendez-vous : le Kampai compte désormais un deuxième bar, et l’espace DJ reste central dans la pièce. Mais le menu de Mario Torres amène un renouveau bienvenu pour cette adresse implantée depuis plusieurs années qui, en plus des fêtards, pourra désormais attirer une clientèle plus gastronome.

Kampai Garden, 1616 rue Sainte-Catherine Ouest, Montréal

Mots-clés: 06 Montréal
Ouverture / Rénovation
Restauration

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).