Le Guide Michelin 2019 met à l’honneur les femmes et la jeunesse

22 janvier 2019 - Par Marie-Ève Garon

Le prestigieux Guide Michelin a dévoilé ce lundi un palmarès 2019 qui laisse présager un vent nouveau. « Cette sélection rayonne par sa diversité, c’est une vraie invitation à la découverte des territoires et des terroirs, car cette promotion de nouveaux étoilés se trouve partout en France », a mentionné Gwendal Poullennec, à la tête du Guide Michelin depuis l’automne dernier, relate le journal d’information Europe 1.

Au total, 75 restaurants ont été promus, toutes catégories d’étoiles confondues, comparativement à 57 en 2018, ce qui fait du cru 2019 une année record.

Les chiffres à retenir :

  • 632 restaurants sont maintenant étoilés, contre 621 l’an dernier ;
  • 68 établissements ont été auréolés d’une toute première étoile (plusieurs jeunes restaurateurs) ;
  • Les célèbres chefs Marc Veyrat, Pascal Barbot et Marc Haeberlin ont perdu une étoile ;
  • Deux restaurateurs ont été promus avec une 3e étoile (le chef français Laurent Petit du Clos des sens et le chef argentin Mauro Colagreco du Mirazur) ;
  • On compte actuellement 127 « trois étoiles » dans le monde (27 tables dans l’Hexagone, 9 à Paris, 17 en régions, une à Monaco et 100 dans le reste du monde) ;
  • Cinq restaurants ont gagné leur 2e étoile (Le Coquillade d’Hugo Roellinger, La Maison d’à côté de Christophe Hay, La Scène de Stéphanie Le Quellec, David Toutain de David Toutain et AM d’Alexandre Mazzia).

L’édition 2019 du fameux guide rouge a pour la première fois valorisé des métiers de l’ombre. Un prix récompensant le service a ainsi été remis à Sarah Benahmed du Crocodile, à Strasbourg, tandis qu’Albert Malongo Ngimbi, sommelier en chef de La Table Saint Crescent, s’est vu décerner le prix dans la catégorie "sommellerie". Le chef Christopher Coutanceau a, pour sa part, été récompensé pour sa démarche durable.

Enfin, une quinzaine de femmes cheffes ont reçu les honneurs lors de l’événement. Amélie Darvas et Gaby Benico ont ainsi obtenu une étoile pour leur table Äponem ainsi que Naoëlle d’Hainault, pour son restaurant L’or Q’idée situé en banlieue de Paris.

Pour suivre le Guide Michelin :




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.