Le Défi Chefs Leucan : Simon Côté cuisinera pour la cause

 
10 février 2017

Après avoir bourlingué dans l’Ouest canadien, puis dans la région de Québec pendant une quinzaine d’années, le chef Simon Côté est revenu au Saguenay-Lac-Saint-Jean il y a un peu plus d’un an. Son frère était traité pour un cancer, et son père était décédé quelques années plus tôt. Simon a donc voulu revenir « à la maison » et être auprès de sa famille. Au même moment, le restaurant Le Draveur, situé à Roberval, était en construction et à la recherche d’une équipe de cuisine. Le dynamique chef a tout de suite séduit les propriétaires, qui lui ont confié le rôle de chef exécutif. Le restaurant a ouvert ses portes le 5 mai dernier, et depuis, il figure parmi les tables les plus occupées de la région.

La rédaction de #danscuisine s’est entretenue avec le chef en marge de l’événement-bénéfice : Le Défi Chefs Leucan, dont la seconde édition aura lieu le 23 février 2017 au Centre de congrès de l’Hôtel Le Montagnais. « Je suis impliqué émotionnellement dans la cause du cancer, bien sûr, confie Simon. C’est une maladie qui a directement touché ma famille, et lorsque le Défi Chefs Leucan nous a contactés, je n’ai pas hésité et j’ai dit oui ! »

Chacun des huit chefs participants doit organiser sa propre activité de collecte de fonds en marge du Défi des Chefs. Celui qui aura réussi à amasser le plus d’argent aura une longueur d’avance sur ses collègues lors du Défi. Simon, pour sa part, a choisi d’organiser un brunch à son restaurant le dimanche 12 février, avec l’objectif d’amasser 5 000 $.

Le menu sera simple mais décadent : un grilled cheese style Monte Carlo, servi avec poulet à la lime et pommes de terre au gras de canard. « Le repas doit être intéressant, mon objectif est de remplir le restaurant. Donc, je ne me suis pas trop cassé la tête pour le menu ; juste assez pour ne pas servir deux toasts bacon aux invités. »

La notoriété du chef dans la région lui a permis d’aller chercher des commanditaires intéressants pour son brunch-bénéfice tels que : Nutrinor, Fromagerie Perron et la Boulangerie Chambord. « J’encourage les entreprises locales en même temps d’amasser des fonds pour une cause qui me tient à cœur, c’est génial », poursuit-il.

La soirée du Défi, huit chefs de la région seront jumelés en duos-chefs. Pour l’occasion, Simon fera équipe avec le chef David St-Amand, de l’Auberge de la Tourelle du Fjord. Chaque duo-chef doit créer un menu trois services pour impressionner les convives, qui seront invités à voter pour leurs plats préférés de la soirée. Simon confie avoir un faible pour la cuisine boréale et les produits locaux, et il adore travailler la viande de gibier. Il promet un menu de gastronomie haute voltige pour l’occasion. « On dit tous qu’on est là pour la cause et c’est vrai. Mais, entre nous, je veux gagner cette soirée-là ! »

 

 

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).