McDonald’s congédie son directeur général Steve Easterbrook

4 novembre 2019

Le géant américain du fast-food McDonald’s a annoncé ce dimanche avoir licencié son directeur général, Steve Easterbrook, pour avoir entretenu une liaison avec un membre du personnel, considérant qu’il avait commis une erreur de jugement, indique le quotidien Le Monde.

Le groupe assure dans un communiqué que ce départ n’a « pas de rapport avec la performance opérationnelle ou financière » de McDonald’s. Mais le conseil d’administration « a déterminé que Steve Easterbrook avait enfreint le règlement de l’entreprise et qu’il avait fait preuve d’un mauvais jugement en ce qui concerne une récente relation consentie avec un(e) membre du personnel ».

Dans une lettre adressée aux salariés, Steve Easterbrook a reconnu lui-même avoir commis « une erreur ». « Étant donné les valeurs de l’entreprise, j’estime comme le conseil d’administration qu’il est temps pour moi de passer à autre chose », y écrit-il. McDonald’s n’a rien divulgué sur le salarié en question, notamment s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme.

Steve Easterbrook est remplacé, avec effet immédiat, par Chris Kempczinski, qui gérait jusqu’à présent les activités de McDonald’s aux États-Unis. « Chris prend les rênes de cette grande entreprise à un moment où la performance est solide et durable, et le conseil a toute confiance en lui pour être le mieux à même de définir la vision et guider la stratégie permettant à l’entreprise de poursuivre son succès », note dans un communiqué Enrique Hernandez Jr, président du conseil d’administration de l’entreprise.

Pour avoir accès à l’article complet

(Crédit photo : AFP)

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.