Le CTAQ fête ses 20 ans : « Nous sommes beaucoup plus sollicités qu’avant »

30 avril 2019 - Par Marie-Ève Garon

Le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ), qui regroupe plus de 500 entreprises sous neuf associations, célèbre cette année son 20e anniversaire. Depuis deux décennies, la mission du CTAQ est d’assurer la représentation, la promotion et la défense des intérêts de ses membres auprès des parties prenantes et de les appuyer dans l’atteinte de leur plein potentiel pour assurer la pérennité de l’industrie alimentaire au Québec. « Au fil du temps, notre mission s’est adaptée et a évolué : notre nom original incluait aussi les produits de consommation (CTAC), mentionne Sylvie Cloutier, présidente-directrice générale du CTAQ. En 2014, après une quinzaine d’années d’existence, nous avons décidé de rafraîchir la marque et de nous concentrer sur les produits alimentaires. »

La dirigeante constate qu’il y a désormais une plus grande reconnaissance de l’importance de l’agroalimentaire au Québec. « Les gens se préoccupent davantage de ce qu’ils achètent, de la liste des ingrédients et de la provenance des aliments. » Cette prise de conscience collective de la part des consommateurs en matière d’offre alimentaire, combinée au fait que le gouvernement reconnaisse maintenant l’agroalimentaire comme étant un secteur manufacturier majeur pour la province, a permis de « faire bouger les choses et de faire progresser rapidement l’association, principalement dans les 10 dernières années ». Selon Sylvie Cloutier, l’offre de service du CTAQ s’est beaucoup améliorée et répond désormais davantage aux besoins de l’industrie (services techniques, approvisionnement, amélioration de l’offre alimentaire, assurance qualité, réglementation…), « ce qui fait en sorte que le nombre de membres a considérablement augmenté et que nous sommes beaucoup plus sollicités qu’avant pour participer aux différentes consultations et prises de décisions ».

Une industrie en pleine mouvance

L’enjeu que représente la main-d’œuvre n’échappe évidemment pas au CTAQ qui en fait actuellement son principal cheval de bataille. Le secteur de la transformation alimentaire est l’industrie manufacturière où on retrouve le plus grand nombre d’employés au Québec, principalement en région. « Depuis des années, nous collaborons avec le gouvernement fédéral pour une réouverture du programme des travailleurs étrangers temporaires, au même titre et dans les mêmes conditions que le secteur agricole. » L’autre solution envisagée pour pallier la pénurie de main-d’œuvre dans ce domaine d’activité est la robotisation ou l’automatisation, mais Sylvie Cloutier rappelle que le regroupement doit s’assurer que cette industrie aura les moyens de le faire.

Faisant le pont entre l’état, l’industrie et, au final, le consommateur, l’équipe du CTAQ prend en charge de « rassembler l’information afin que les gouvernements, tant au provincial qu’au fédéral, voient les impacts de leurs décisions et travaillent davantage en collaboration. L’ensemble de nos membres représentent les plus importants transformateurs destinés au secteur des HRI », poursuit Sylvie Cloutier en précisant que la relation entre transformateurs, restaurateurs et hôteliers est, depuis longtemps, solidement établie. Par contre, la gestionnaire croit qu’un travail majeur reste à faire auprès des institutions qui n’ont actuellement pas de règles favorisant le choix de produits québécois lors de l’approvisionnement.

À l’avenir, l’équipe du CTAQ envisage continuer d’évoluer au rythme des nouvelles technologies et des outils qui permettront à cette industrie d’être de plus en plus compétitive, moderne, technologique et forte dans un marché plus que jamais décloisonné. « Notre survie dépendra clairement de notre capacité à suivre l’évolution des outils que nous pourrons mettre à la disposition de nos membres et des différents conseils stratégiques. »

Afin de souligner les 20 ans du CTAQ et de faciliter le réseautage entre les membres des différentes générations, un barbecue aura lieu le 30 mai prochain : renseignements.

(Sur la photo fournie par le CTAQ : Sylvie Cloutier, présidente-directrice générale)

Pour suivre le CTAQ :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.