Le Bridal Boudoir de Montréal est tout Franca Mazza en 2017

24 février 2017 - Par Catherine Maisonneuve

Le nom de Franca Mazza peut sembler inconnu pour certains, pourtant, le parcours de cette chef d’origine italienne est des plus impressionnants. Aujourd’hui, elle est la traiteur chouchou de plusieurs personnalités québécoises et d’influents organisateurs d’événements (tels que Maddy K Atelier) ne jurent que par ses services, puis elle réalise d’importants et prestigieux événements tels que le Bridal Boudoir, qui a lieu cette année le dimanche 26 février 2017.

Du Il Mulino au Milos

« J’ai commencé dans la restauration en 1988 en ouvrant mon propre restaurant, le Il Mulino. À l’époque, c’était un restaurant familial de cuisine italienne et nous faisions absolument tout nous-mêmes. On fonctionnait sans menu et l’on improvisait au jour le jour. Ça marchait très bien ! »

Après le succès-surprise du Il Mulino, Franca Mazza a vendu l’entreprise au début des années 2000 pour rejoindre le groupe Milos à titre de chef responsable des événements spéciaux. Avec des restaurants à New York, Athènes (maintenant Las Vegas et Londres), Milos a toujours été une entreprise de restauration avec une division événementielle très forte.

Sortir de la cuisine

« À cette époque, raconte Franca, j’étais toujours en déplacement. La notoriété et le statut de Milos faisaient en sorte que le restaurant recevait beaucoup de demandes pour des mariages ou des événements à l’extérieur de la ville, parfois même du pays. Le restaurant avait besoin d’un chef sur place à chaque fois et... c’était moi ! J’ai réalisé, à cette période de ma vie, que j’adorais sortir de la cuisine. »

La chef a donc quitté Milos pour lancer sa propre entreprise, Atelier Franca Mazza. « La différence entre un chef qui travaille dans un restaurant et un chef traiteur/à son compte, c’est que l’espace et le plan de travail changent. Je ne suis plus dans la même cuisine à faire le même menu tous les jours. Mon espace de travail et mes menus changent constamment. Je suis quelqu’un de très créatif qui aime bouger ; c’est la façon que j’ai trouvée de faire le métier que j’aime, tout en respectant ma personnalité. »

Plusieurs restaurants offrent maintenant le service de traiteur, mais peu sont vraiment équipés pour le faire. Selon la spécialiste, ça prend énormément d’équipement et tout un système de gestion pour réussir un événement à l’extérieur de l’établissement. « Souvent, les restaurants veulent offrir le service, mais n’ont pas le matériel nécessaire. Il leur faut louer de l’équipement, trouver du personnel supplémentaire, etc. Et pendant que l’événement roule, le restaurant roule aussi, c’est une tout autre réalité à laquelle peu de restaurants sont préparés... »

La chef a également écrit un livre de recettes Les saveurs de Franca, des plats qui nécessitent très peu d’ingrédients, des mets très simples, mais créatifs. Bref, à son image.

JPEG
JPEG
JPEG

Photos : Badger Photography




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.