Le Belga : Traditions belges au cœur de la Grande Allée

3 octobre 2018 - Par Marie-Ève Garon

  • Ouverture officielle : 23 juin 2018
  • Nombre de places assises : 193 à l’intérieur + terrasse
  • Propriétaire et président de la brasserie Haacht : Frédéric van der Kelen
  • Directeur : Philippe Linteau
  • Design : Architecte de la compagnie Haacht

L’homme d’affaires et brasseur Frédéric van der Kelen est à l’origine du concept derrière le Belga de la Grande Allée à Québec. Fidèle à une longue tradition belge, le restaurant s’est installé dans le local du défunt Savini. Des travaux majeurs ont été effectués afin de redonner une identité au lieu où trône désormais, au-dessus du bar, la majestueuse cuve en cuivre de 700 kilos, véritable signature de la nouvelle brasserie.

« C’est un architecte de la compagnie Haacht qui a agi en tant que designer et a effectué plusieurs visites de suivi des travaux dans le but de créer un décor aux accents typiquement belges », résume Philippe Linteau. La brasserie Haacht possède déjà plusieurs établissements en Belgique et commence à se développer en Amérique du nord. Le groupe a notamment acheté, en 2016, la Microbrasserie de L’Île d’Orléans ainsi que le Pub Le Mitan.

Pour Frédéric van der Kelen, le choix de la Grande Allée ne relève pas du hasard puisque l’équipe a concentré ses recherches sur cette rue précisément. D’ailleurs, le développement du marché nord-américain s’inscrit dans l’ADN d’une longue tradition familiale visant à s’établir au Canada et chaque adresse possède une vocation qui lui est propre.

Le Belga, épuré et moderne, a été complètement reconstruit pour accueillir une cuisine inspirée de ce qu’on retrouve en Belgique. « Il y a certaines recettes qu’on doit adapter à notre réalité et à la disponibilité des produits. On discute avec des gens et des chefs belges pour trouver des alternatives et se rapprocher au plus près des plats typiques », explique le directeur du Belga. L’entreprise a opté pour une carte simple misant sur l’aspect décontracté et les prix abordables où la bière est à l’honneur dans la confection des plats, de l’entrée au dessert.

Conquérir sa clientèle

Le principal défi auquel l’enseigne doit faire face est celui de se faire connaître. « Il y a encore des gens qui font des comparaisons avec le Savini et il faut comprendre que c’est une cuisine et un concept complètement distincts, assure Philippe Linteau. C’est un travail de longue haleine de réussir à se positionner en tant que nouvelle entité. »

Le Belga doit donc s’affranchir de l’ancienne identité qui plane toujours sur les lieux et se faire connaître auprès de la population de la ville de Québec. « Cet été, on était là, mais on n’a pas réussi à se faire connaître par les résidents de la ville. Avec les éléments du décor qui piquent la curiosité des gens et la qualité de nos produits, on sent depuis quelques semaines qu’il se passe quelque chose. On est sur une belle lancée », conclut avec confiance le directeur Philippe Linteau.

(Photos fournies par Belga et Les Festifs)

Belga, 680, Grande Allée Est, Québec :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.