brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

Le 2e service : un enfer !

 
21 janvier 2008

La fin de semaine dernière, je faisais partie d’un groupe d’une dizaine de gens d’affaires qui séjournaient dans un hôtel en compagnie de leurs conjoints. Nous avions pris un forfait qui coûtait au-delà de 1000 $ par couple.

Le samedi soir, nous avions réservé pour le souper à 18 h. Mais ce que nous ne savions pas, c’est qu’il y avait deux services, le second étant à 20 h. Vous vous doutez bien qu’un groupe de 20 personnes qui relaxent peut avoir des difficultés à prendre un repas à l’intérieur de deux heures.

Toujours est-il que, vers la fin du repas, les serveurs ont commencé à nous faire sentir que notre présence était devenue indésirable. Air bête, desserts et cafés « garrochés » sur la table, bouteilles de vin à moitié pleines enlevées de la table... Le climat était devenu explosif. Nous avons fini le repas sur cette note désagréable, et les pourboires ont été très minces !

Vous vous doutez bien que personne de ce groupe ne reviendra à cet hôtel, et tout le monde se fera un plaisir de raconter son expérience à ses amis !

Souvent, un seul détail peut faire qu’une soirée est complètement gâchée. Ce petit détail, ce peut être d’oublier de mentionner aux clients, lorsqu’ils réservent, qu’il y a deux services et que la table devra être libérée à une certaine heure.

Répondez à ma question
En fait, je me demande si les groupes respectent souvent le deuxième service, même quand ils savent d’avance qu’il y en a un. Est-ce que c’est le cas dans votre établissement ?

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).