Lauriers de la Gastronomie québécoise : Les régions oubliées

13 mars 2018

L’idée et le concept avaient de quoi séduire. Mais la présentation, ce mardi matin, des finalistes de la première édition des Lauriers de la Gastronomie québécoise fera très certainement grincer quelques dents. Si elle contient plusieurs grands noms et de véritables talents (mais, au final, très peu de surprises), cette liste brille surtout par la quasi-absence de chefs et d’établissements installés en dehors de Montréal et de Québec.

« Nous avons un souci de représentativité des différents métiers mais également des différentes régions de la province », nous indiquait voici peu en entrevue la directrice générale des Lauriers, Christine Plante. « On n’est pas montréalo-centriste ni québéco-centriste, on couvre l’ensemble du territoire de cette magnifique province », affirmait quant à lui ce matin l’ambassadeur de l’événement, Christian Bégin.

Couvrir « l’ensemble du territoire » ? Si l’intention était louable, un coup d’œil aux compositions des 15 catégories permet de constater qu’on en est malheureusement loin... Les « Restaurants de l’année » ? Sept institutions montréalaises, deux adresses de la Capitale-Nationale et une seule en dehors des deux métropoles, Chez St-Pierre (Le Bic). Le « Chef de l’année » ? Sept montréalais, encore, un cuisinier québécois (Frédérick Laplante, du Légende par la Tanière) et deux « régionales », Nancy Hinton (Les Jardins Sauvages, à Saint-Roch de l’Achigan) et … Colombe St-Pierre, du susnommé Chez St-Pierre. Parmi les cinq candidats au titre de « Révélation de l’année », deux exercent à Montréal, deux autres à Québec. Même répartition dans la catégorie « Chef Pâtissier de l’année ». Sur les cinq sommeliers, une seule, Véronique Rivest (Soif - Bar à vin, Gatineau), travaille en dehors des deux centres. Service en salle ? Trois fois Montréal, deux fois Québec. Mixologue/barman de l’année ? Deux fois Québec et trois fois Montréal.

Heureusement que les catégories « Producteurs », « Artisans » et « Tourisme Gourmand » permettent d’apporter une légère touche « locale » à cette liste.

Pour suivre Les Lauriers :




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2018
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.