brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

Laurent Godbout multiplie les projets

 
22 avril 2022 | Par Sophie Poisson
Crédit photo: MNBAQ

Le chef Laurent Godbout signe le nouveau menu du restaurant du Musée national des beaux-arts du Québec, Café Québecor par Laurent Godbout, qui sera disponible dès le 26 avril prochain. Un partenariat qui rappelle celui qu’il avait eu avec le restaurant du Musée des beaux-arts de Montréal. « J’aime beaucoup le défi d’avoir à développer des recettes selon les thématiques des expositions du musée, affirme le chef, qui cuisinera également en fonction des saisons et des arrivages. Il y a un problème de main-d’œuvre un peu partout, donc on va y aller par étape et on va commencer avec un menu simple, de style bistro. »

De la présentation des assiettes au choix de la vaisselle, en passant par le décor, une grande attention sera également portée au visuel. « Les gens qui viennent au musée sont souvent des amateurs d’art, en plus d’aimer bien manger et bien boire, souligne Laurent Godbout. On veut donc leur faire vivre une expérience. » Dans les premières semaines, l’offre évoluera en fonction des attentes de la clientèle. L’intention est aussi d’aller chercher la clientèle avoisinante comme les gens d’affaires pour le dîner.

Pour le Café Québecor par Laurent Godbout, le chef travaillera avec Le Groupe Je Reçois afin que l’essentiel de la mise en place soit fait en cuisine de production. Sur place, il s’agira plutôt d’une cuisine d’assemblage. « Ça va nous permettre de travailler un peu plus sur l’organisation et les présentations, ainsi que de contrôler un peu mieux les coûts. Le groupe étant un gros acheteur, ça nous donne un volume de groupe intéressant. » Le partenariat pourrait être renouvelé au musée avec le restaurant qui verra le jour dans le futur Espace Riopelle, aux alentours de 2025.

La relance des projets

Laurent Godbout fait ainsi sa place à Québec. En novembre dernier, il inaugurait le restaurant italien Fiorella au District Gourmet du QG Sainte-Foy, qui réunit sous un même toit une dizaine de chefs. Avec 250 réservations enregistrées le mardi pour le samedi, le chef se réjouit de l’achalandage qui est meilleur que ce qu’il avait prévu, sachant que les effets de la pandémie se font toujours sentir et que l’emplacement se trouve en dehors du centre-ville. Malgré tout, il considère qu’il faudra encore attendre un an pour retrouver des niveaux d’achalandage similaires à l’avant pandémie - ce qui n’est pas forcément un mal avec le manque actuel de personnel.

« La ville s’élargit, et si avant les gens avant voulaient manger à côté de chez eux, maintenant ça ne les dérange pas de faire de la route pour vivre une expérience différente », analyse le chef. Il ajoute que le comptoir au Fiorella donne à son équipe une proximité avec les clients, notamment pour présenter les produits qui se retrouvent au menu.

Cet été, Laurent Godbout commencera avec sa femme, Véronique Deneault, un grand voyage aux États-Unis mis sur pause avec la pandémie. Ils se rendront à bord de leur véhicule récréatif dans le nord-est du pays, en commençant par le Wisconsin, pour aller à la rencontre de nouveaux producteurs, dont des fromagers. Ils imaginent également organiser des événements dans des vignobles en Californie. L’an prochain, ils prévoient de visiter l’Ouest.

Pour suivre Laurent Godbout :
sur Facebook : Chef Laurent Godbout

Mots-clés: 03 Capitale Nationale (Québec)
Chefs
HRI - Général
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).