La révolution des World’s 50 Best Restaurants

16 janvier 2019 - Par Pierre-Alain Belpaire

Considéré comme l’un des plus prestigieux concours internationaux dans l’univers de la gastronomie, le réputé classement des World’s 50 Best Restaurants connaîtra prochainement une importante métamorphose. « L’inertie est un ennemi, rappelle l’éditeur du groupe 50 Best, William Drew, pour justifier ces changements. En 2019, l’organisation des 50 Best doit non seulement saluer l’excellence, mais aussi promouvoir l’humanité, l’inclusion et l’opportunité. »

La première modification d’envergure concerne l’Académie, le jury au sein duquel sont réunis quelque 1 040 experts. Pour atteindre une certaine équité, ce panel sera désormais composé de plus de 500 femmes.

Le règlement du concours est lui aussi révisé et ne permettra notamment plus à ceux qui terminent en tête du classement de figurer à nouveau sur les listes lors des éditions suivantes. En juin prochain, lors de la cérémonie qui se tiendra à Singapour, le cercle fermé des « Best of the Best » sera inauguré et accueillera donc les sept établissements couronnés lors des 17 premiers événements : el Bulli (sacré en 2002, 2006, 2007, 2008 et 2009), The French Laundry (2003 et 2004), The Fat Duck (2005), El Celler de Can Roca (2013 et 2015), Noma (2010, 2011, 2012 et 2014), Osteria Francescana (2016 et 2018) ou encore l’Eleven Madison Park, couronné en 2017. Soulignons toutefois que si la version « originale » du Noma passera donc à la postérité, sa nouvelle mouture (nouvelle adresse, nouveau concept, nouveau menu), inaugurée en février dernier, sera éligible et pourrait donc parfaitement se retrouver dans le prochain classement, voire même au sommet de celui-ci. « Avec cette nouveauté, un plus grand nombre d’établissements pourront réaliser ce rêve ultime », a réagi le double vainqueur Joan Roca (El Celler de Can Roca).

Enfin, en lançant notamment sous peu une nouvelle plateforme reprenant toutes les adresses saluées par son jury, l’organisation des 50 Best entend s’implanter encore un peu plus aux quatre coins du globe et fidéliser davantage les consommateurs.

« Nous pensons que tous ces changements vont permettre à davantage de restaurants, et aux talents qui se trouvent derrière ces enseignes, de briller sur la scène gastronomique internationale. Nous croyons que la liste que nous présenterons sera plus diversifiée et plus inclusive. »

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.