dark_mode light_mode
keyboard_arrow_up
Billet de la rédaction
Comme dans une grande roue
Personnalité HRI
Élise Tastet
Personnalité HRI
Laurie et Mélanie Boivin
Personnalité HRI
Louis-Charles Maltais
Personnalité HRI
Hélène Marchand
Personnalité HRI
Hugues Philippin
Personnalité HRI
Véronyque Tremblay
Personnalité HRI
Marc Fortin
Personnalité HRI
Christina Poon
Personnalité HRI
Francis Blais
Personnalité HRI
Jennifer Reynolds
Personnalité HRI
Tim Moroney
Personnalité HRI
Jean-Paul Grappe
Personnalité HRI
Stéphane Boudreau
Personnalité HRI
Chrystian Carbonneau
Personnalité HRI
Carl Desruisseaux
 
Billet de la rédaction

Comme dans une grande roue

 
3 février 2022 | Par Robert Dion

L’humain est au cœur des entreprises. Et pour le secteur des HRI, c’est encore plus vrai : ces trois secteurs ont leurs fondements dans le service et les relations humaines. Même si la technologie, l’automatisation ou la robotisation font leur place dans l’industrie, l’humain y sera toujours central et irremplaçable.

Des entrepreneurs, créateurs et artistes ont monté des compagnies, des modèles, des institutions qui sont toujours la base servant à innover de plus belle. Un peu comme dans une grande roue : certains débarquent du manège pendant que d’autres s’y installent, créant une industrie en mouvement constant et en constante évolution.

Encore une fois cette année, nous sommes heureux de vous présenter une sélection de portraits d’acteurs du milieu des HRI qui s’illustrent ou se sont illustrés dans notre champ d’activité. Ils font partie d’un grand groupe, le cœur de notre marché qui, depuis un certain temps, se fait malmener.

C’est avec cette idée qu’il y a 25 ans, presque jour pour jour, j’ai publié mon premier magazine. La publication est devenue un média entièrement dédié au domaine et à ses artisans. Je profite donc de l’occasion pour revenir sur le parcours de ces 25 années d’implication en gardant en tête tous ces créateurs et amis qui sont montés ou descendus de ce manège qu’est l’industrie des HRI que j’ai eu le plaisir de côtoyer.

Robert Dion, éditeur
[email protected]

 
 
Dossier

La ressource des professionnels du Québec depuis 25 ans

 
4 février 2022 | Par Sophie Poisson
HRImag, autrefois appelé Revue HRI et Le magazine Hôtels, Restaurants & Institutions, fête cette année ses 25 ans. L’occasion de revenir sur son histoire…

« En 1997, personne n’offrait une publication axée sur l’intelligence d’affaires de l’industrie, raconte le fondateur et éditeur du média, Robert Dion. Ça a mijoté une bonne année dans ma tête avant que je lance ma propre publication, mais je me suis dit qu’il y avait un vrai besoin. » Le natif de Québec démissionne de la revue Le chef du service alimentaire, dont l’approche était plutôt commerciale, et publie quatre mois plus tard le premier numéro de HRImag. En plus de la restauration, le magazine gratuit traite de l’hôtellerie et des institutions. « Le Québec est un petit marché francophone. Il est donc difficile de faire plaisir à une seule industrie et d’être rentable. Or, "HRI" était un terme d’industrie de plus en plus utilisé – un mot générique qui résonnait », explique Robert Dion. La pomme n’est pas tombée bien loin de l’arbre : son père a œuvré toute sa vie en publicité, et sa famille maternelle a fondé le réseau d’épiceries Provigo.

Avec le slogan « La ressource des passionnés », la publication vise les indépendants, mais l’intention est aussi de plaire aux chaînes. HRImag veut aider l’industrie que Robert Dion décrit comme « autodidacte et centrée sur elle-même par manque de temps et de ressources ». « Je persiste en disant qu’il y a encore trop de monde qui ne connaît pas les ressources leur permettant d’évoluer, dont notre publication ! Sans vouloir dire qu’on est les meilleurs, on est quand même la ressource principale de l’industrie au Québec pour acquérir de l’information et/ou des compétences. »

L’ancien vice-président aux affaires publiques et gouvernementales à l’Association Restauration Québec (ARQ), François Meunier, décrit le média comme un besoin : « Dans ce marché qui vit de la publicité, on se retrouve avec beaucoup de publireportages. HRImag est le seul média à occuper cette place sur le marché québécois, en offrant de l’information de grande qualité, écrite par des journalistes parmi lesquels on retrouve régulièrement des experts comme Christian Latour (professeur en techniques de gestion de services alimentaires au Collège Mérici qui gère le wiki HRI) et François Pageau (professeur de gestion de la restauration à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec). » L’ARQ collabore elle-même avec le magazine depuis ses débuts, en offrant du contenu ainsi que des activités comme des conférences et un sondage annuel sur les tendances de l’industrie.

« Être précurseurs et non juste informateurs »

À sa création, HRImag se présentait exclusivement sur papier, à raison de dix publications annuelles. Au fil des ans, le chiffre est tombé à huit, puis à six. En 2007, alors que la crise du papier se faisait déjà sentir, de premiers articles étaient publiés en ligne. « C’est ce qui nous a permis de survivre », signale le fondateur. Davantage d’information a ainsi circulé, et l’industrie est devenue plus professionnelle, ce qui a amené le magazine à changer de slogan pour « La référence des professionnels ».

« Le défi a toujours été d’être plus compétents que les lecteurs… parce que nous ne sommes pas des exploitants, mais notre réseau de contacts l’est ! Voyager avec des restaurateurs et des hôteliers depuis le début m’a permis de m’imprégner de leur vision et de leurs besoins. De là, on a créé des dossiers Tendances qu’on publie avant tout le monde, à l’automne. On est rendus assez loin dans l’expertise pour être précurseurs et non juste informateurs », affirme Robert Dion. Il cite des dossiers sur les ressources humaines et le développement durable, thèmes abordés par HRImag avant qu’ils ne se retrouvent partout ailleurs. Il évoque aussi l’organisation du premier salon virtuel des HRI en 2015 et des déplacements pour visiter des foires commerciales hors Québec – notamment en Europe et aux États-Unis. « On ne fait pas que dire qu’on est là : on investit dans l’industrie ! » souligne-t-il.

Si le chiffre d’affaires de HRImag a changé au fil des ans, la rentabilité est restée sensiblement la même, tout comme la taille de l’équipe. « Le fait d’être une petite entreprise nous permet d’évoluer au rythme des idées. Notre modus operandi consiste à écrire des articles assez intéressants pour que les lecteurs viennent et voient nos annonceurs, ce qui nous permet de gagner notre vie. Pour les annonceurs, on a toujours développé des produits qui évoluaient avec leurs besoins. On n’est pas juste des vendeurs de publicité : on est des créateurs de concepts de mise en marché », précise Robert Dion.

En janvier 2021, l’homme d’affaires a lancé Détaillant Alimentaire, un média qui s’adresse aux gestionnaires des services spécialisés d’épicerie et aux exploitants des commerces de proximité en alimentation du Québec. « À cause de la pandémie, on a vu beaucoup de petites entreprises avoir des besoins de communication pour faire rayonner des marques, des concepts et des produits hors du giron des grandes chaînes. Comme pour HRImag il y a 25 ans du côté du service alimentaire, le marché du détail a explosé. Il y avait donc un besoin », raconte l’éditeur. Il crée alors la maison d’édition VRTKL.media, qui gère désormais HRImag et Détaillant Alimentaire.

Le plaisir de s’informer

L’évolution de HRImag est passée par plusieurs étapes, dont l’une a été de mettre la coordination et la rédaction entre les mains de journalistes professionnels. Pierre-Alain Belpaire a su établir les bases des normes éditoriales du média, avant d’être remplacé à son départ pour la Belgique, après six ans à la tête de la rédaction. Rédactrice en chef de HRImag depuis 2020, Marie Pâris (anciennement cheffe de la section Gastronomie au Voir et directrice du Guide restos Voir) en profite pour apporter sa touche personnelle : « On a parfois tendance à se dire que la presse professionnelle doit être sérieuse. Mais même si les professionnels viennent s’informer, on peut être intéressant, agréable à lire, voire drôle. Je veux que les journalistes de mon équipe se fassent plaisir avec leurs plumes et leurs styles, que ça se retrouve aussi dans les titres et les illustrations. »

Le média élargit sa présence en disposant dès 2022 de bureaux à Montréal en plus de ceux de Lévis, et il agrandit son répertoire de pigistes. Il veut ainsi non seulement couvrir l’actualité, mais aussi faire un pas de côté pour traiter de sujets qu’il sera le premier à aborder, en s’inspirant de visites sur le terrain ou encore de discussions avec les acteurs de l’industrie. L’invitation est aussi lancée à ceux qui veulent prendre la parole, par exemple par une lettre ouverte ou une tribune.

Marie Pâris, qui a aussi créé le compte Instagram HRImag et le balado du média, veut mettre plus d’efforts sur le multimédia. « J’aimerais qu’on s’appuie davantage sur les réseaux sociaux pour atteindre les jeunes, notamment les étudiants. Pourquoi ne pas aller sur d’autres plateformes pour s’adresser à ceux qui n’ouvrent pas forcément un magazine papier ? Il s’agit aussi de se servir de tout ce que la technologie peut nous apporter pour notre site web, par exemple en insérant des capsules vidéo. On a de la pertinence parce qu’on a 25 ans, mais il faut aussi montrer que nous sommes capables de nous renouveler au fil des ans. » Bref, HRImag a déjà 25 ans dans le rétroviseur, mais se souhaite encore au moins autant de belles années dans le futur.

 
f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #21
-7.44 %arrow_drop_down
0.11 %arrow_drop_up
0.14 %arrow_drop_up
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici