brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

La réouverture des restaurants et l’inflation profitent à Colabor

 
22 juillet 2022
Crédit photo: Colabor

L’action de Colabor bondit de plus de 10 % tandis que le distributeur alimentaire dit se trouver dans une meilleure posture avec la reprise de l’industrie de la restauration. La société de Boucherville réussit également à transférer à ses clients les coûts liés à l’inflation alimentaire.

Colabor a enregistré une hausse de ses ventes de 27,4 % au cours du deuxième trimestre. La direction l’a attribué à l’effet d’assouplissement sanitaire dans les restaurants, à l’inflation et à ses deux acquisitions réalisées en avril.

L’amélioration est bienvenue pour la société qui tente de relancer ses activités depuis plusieurs années. Arrivée à la tête de l’entreprise à la fin de l’année 2019, le président et chef de la direction Louis Frenette a vu ses intentions bouleversées par la pandémie, avec la fermeture de plusieurs de ses clients dans le secteur de la restauration.

« C’est un cinquième trimestre consécutif où les revenus augmentent, souligne le dirigeant dans une conférence téléphonique qui visait ce vendredi à discuter des résultats. C’est un de nos meilleurs trimestres depuis longtemps ! »

« L’inflation a un impact marginal »

Colabor a tiré son épingle du jeu dans un contexte de flambée de l’inflation en alimentation. En juin, l’indice des prix à la consommation a augmenté de 8,8 % pour le segment Aliments. Au cours de la conférence, le chef des finances Pierre Blanchette a mentionné que la société avait transféré une augmentation de prix équivalente à 11 % en raison de l’inflation : « L’inflation a un impact marginal [sur les résultats] quand vous la passez [dans vos prix]. »

En excluant les subventions salariales de 1,2 million $ en 2021, la marge ajustée avant intérêts, impôts et amortissement est passée de 5 % en 2021 à 5,8 % en 2022. « Cette augmentation n’est pas tant attribuable à l’inflation qu’à une plus grande présence des restaurants qui profitent de l’assouplissement des mesures sanitaires », a expliqué Pierre Blanchette.

Questionné sur le sujet, le grand patron de Colabor considère que l’inflation généralisée et la hausse des taux d’intérêt n’ont pas vraiment amené « une destruction de la demande » pour le moment. Les activités afficheraient une croissance constante dans tous les segments.

La société a enregistré un bénéfice net de 1,7 million $ au deuxième trimestre. Cette modeste progression s’explique par des éléments comptables, soit des frais qui ne sont « pas liés aux opérations courantes », à des charges d’impôts et des amortissements, rapporte la direction.

Depuis le début de l’année, Colabor a remboursé 2,3 millions $ de sa dette, qui est passée de 48,4 millions $ à 46,1 millions $.

(La Presse Canadienne)

Mots-clés: Québec (province)
HRI - Général
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).