brightness_4
keyboard_arrow_up
 
Point de vue

Marchez avant de courir

 
10 juin 2019 | Par Robert Dion

Prêts ? Pas prêts ? Vous n’avez pas trop le choix : voilà l’été ! La saison des cocktails, des barbecues et des terrasses offre aux restaurateurs l’occasion de réaliser certains de leurs meilleurs chiffres de l’année grâce à l’augmentation des pieds carrés à leur disposition, à des menus revisités, à des options multipliées. Mais encore faut-il avoir pris la peine de réfléchir, de préparer et d’anticiper cette belle saison...

Dans notre industrie, vous le savez, les défis ne manquent pas, les chantiers sont nombreux. Il n’y a qu’à penser à l’immense frein que constitue l’incroyable pénurie de main-d’oeuvre. Mais, comme souvent, des solutions et des possibilités existent. La technologie, notamment, permet d’améliorer l’efficacité du personnel, tant en salle qu’en cuisine. Et si, grâce à elle, vous pouviez fonctionner avec quatre serveurs au lieu de six ? Et si l’achat d’un four à la fine pointe du progrès vous faisait gagner de précieuses minutes ? Et si une offre en snacking ou en prêt-à-manger vous amenait de nouvelles entrées d’argent ? Et si... ? Et si... ?

Osez vous remettre en question, prenez le temps de calculer, de comparer, de vous documenter. L’univers de la restauration évolue à la vitesse grand V : si vous optez pour le statu quo, ne vous étonnez pas de vous faire dépasser par les événements... et par la concurrence.

Bon été à tous !

 
 
Billet de la rédaction

La relève d’aujourd’hui

 
10 juin 2019 | Par Pierre-Alain Belpaire

Des locaux flambant neufs. Des cuisines étincelantes et intelligemment équipées. Des espaces multifonctionnels et interconnectés. Le nec plus ultra. Le 12 avril dernier, les responsables de l’École hôtelière de la Montérégie inauguraient, avec une évidente fierté, leur tout nouveau joyau. « Tout ce qu’il faut pour parfaitement accompagner nos étudiants... et pour séduire les candidats potentiels », me confiait, sourire aux lèvres, la directrice de l’établissement, Nancy Brisson.

Depuis quelques années, toutes les écoles hôtelières de la province rivalisent d’inventivité pour grossir leurs effectifs, pour faire naître les vocations et, surtout, pour conserver, en leurs rangs, les éléments inscrits et tentés par les sirènes du métro-boulot-dodo. Alors qu’experts, directions et responsables politiques se creusent la tête pour trouver « LA » solution, j’ai choisi de poser directement la question aux premiers concernés lors des récents Grands prix de la relève en restauration, tourisme et hôtellerie, organisés par l’AQFORTH.

Les récipiendaires s’appellent Loveline, Steven ou Maria Constanza. Et n’allez pas imaginer qu’ils espèrent des salaires mirobolants ou des conditions de travail paradisiaques. Non. En se battant pour obtenir ce diplôme, ils veulent apprendre et découvrir. Ils veulent qu’on les fasse rêver. Qu’on leur fasse confiance, aussi. Ils veulent se voir confier les clés de leur future réussite, tout simplement.

Il vous appartient également, chers professionnels de la restauration et de l’hôtellerie, d’accueillir, d’accompagner, d’aider et de motiver ces futurs confrères et consoeurs. Car, comme l’indiquait judicieusement Julie-Anne Perreault, présentatrice des Grands prix et grande gagnante de l’édition précédente, ces étudiants, cette jeunesse, ces stagiaires, ce n’est pas la relève de demain : c’est déjà la relève d’aujourd’hui !

 
f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).