dark_mode light_mode
 

LE COMMERCE DE L’ALIMENTATION ET DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

La promesse de marque

 
9 mai 2019 | Par Christian Latour | Chasseur de connaissances | Mérici Collégial Privé

LA PROMESSE DE MARQUE

Toute entreprise qui vise à devenir une marque forte doit élaborer une stratégie de marque, comprenant entre autres une promesse de marque. Une promesse de marque correspond premièrement à ce que l’entreprise promet d’être pour ses clients cibles et deuxièmement à ce qu’elle s’engage à leur apporter en matière de bénéfices.

La réussite de la stratégie de marque repose ensuite sur 2 compétences fondamentales :

  • la capacité de l’entreprise à faire percevoir cette promesse à la cible visée ;
  • la capacité à tenir cette promesse dans le cadre de l’expérience vécue par le client.

Évidemment, ne pas respecter la promesse de marque peut affecter considérablement parfois même irrémédiablement la réputation d’une marque.

Selon Kotler, Keller et Manceau (2015, p. 334), on peut articuler le concept de promesse de marque autour de sept (7) pôles :

  • Un ensemble d’attributs. Une marque évoque des caractéristiques qui lui sont attachées. Par exemple Mercedes, c’est solide, cher, durable, et, etc.
  • Un ensemble de valeurs. Mercedes, c’est la performance, le prestige, la tradition.
  • Une culture. La marque traduit la culture de l’entreprise et, parfois, du pays dont elle émane. Le fait que l’entreprise Mercedes est Allemande est essentiel dans son identité.
  • Une personnalité. La marque projette certains traits de caractère. Mercedes évoque la fiabilité.
  • Un profil d’utilisateur. La marque évoque un profil d’utilisateur type. Par exemple un homme d’affaires d’une cinquantaine d’années pour Mercedes.
  • Une expérience vécue par les clients au contact direct de la marque, qui représente une source essentielle pour la construction de son image. La part croissante de cette dimension correspond à ce que l’on appelle aujourd’hui le marketing expérientiel.

« La marque suscite des associations mentales chez les clients. Les valeurs, la culture, la personnalité de la marque, le profil de ses utilisateurs et l’expérience promise déterminent ces associations mentales. Elle explique qu’un consommateur puisse souhaiter posséder une marque pour elle-même, indépendamment des qualités fonctionnelles de ses produits, comme les chaussures Nike portées par les adolescents qui ne pratiquent aucun sport. » — Kotler, Keller et Manceau (2015, p. 337)

« La marque représente la promesse de fournir au client un ensemble homogène de caractéristiques, d’avantages, de services et d’expériences spécifiques. » — Armstrong et Kotler (2016, p. 232)


⬅️ Bâtir une proposition de marque


MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour


Pour communiquer avec Christian Latour 😎

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA


f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #21
-7.44 %arrow_drop_down
0.11 %arrow_drop_up
0.14 %arrow_drop_up
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici