La présidente de Première Moisson reçoit le prix Rosemary-Davis

 
1er juin 2011

Financement agricole Canada (FAC) rendait récemment hommage à Liliane Colpron, présidente et copropriétaire des boulangeries Première Moisson, en lui remettant le prix Rosemary-Davis pour la province de Québec. Femme d’affaires, chef de file et visionnaire de l’industrie agroalimentaire, Mme Colpron a été choisie pour son leadership et son engagement envers l’agriculture et l’agroindustrie canadienne.

Créé en 2005 en l’honneur de Rosemary Davis, première femme à siéger en tant que présidente au Conseil d’administration de FAC, ce prix a été remis à seulement quatre autres femmes au Canada en 2011. Pour être sélectionnées, les candidates doivent faire preuve de leadership, s’investir dans la communauté et avoir une influence positive sur l’agriculture en démontrant leur passion pour l’industrie et leur vision claire de son avenir. Mme Colpron et son entreprise ont modifié les façons de faire habituelles de l’industrie de la culture du blé au Québec en misant sur des produits de qualité qui répondent aux principes de développement durable. Ce faisant, ils ont donné au terroir québécois et à 300 agriculteurs du Québec la place qui leur revient sur les étagères des épiceries du Québec.

À la tête de plus de 1000 employés, Liliane Colpron siège à divers conseils d’administration, notamment au Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), à la Chambre de commerce française du Canada et à la Société des alcools du Québec (SAQ). En 2005, elle a reçu de l’État français le titre de chevalier de l’Ordre du Mérite agricole ainsi que le prix Femmes d’affaires du Québec, dans la catégorie Réalisations. Par ailleurs, le magazine Châtelaine a choisi Mme Colpron pour figurer dans son numéro de novembre 2010 mettant de l’avant 50 portraits de femmes ayant le plus marqué l’histoire du Québec des cinq dernières années. Elle figure également dans le Dictionnaire universel du pain paru aux Éditions Laffont, en France, en 2010.

« Je veille à ce que mon entreprise suive les trois créneaux suivants : nous cherchons à préserver l’environnement, à faire rayonner le terroir québécois et à rehausser le goût et la teneur nutritive du pain fabriqué ici. C’est ce qui a permis à Première Moisson de se rendre si loin sur la route du succès. Je suis très fière d’être à la barre d’une des plus importantes entreprises familiales agroalimentaires au Québec. » affirmait Mme Colpron lors de la remise du prix.

Sur la photo en tête d’article, la récipiendaire du prix Rosemary-Davis pour la province de Québec, Liliane Colpron.

Mots-clés: Québec (province)
Canada
Aliments et boissons
Communiqués
Distinctions

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).