brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

LE COMMERCE DE L’ALIMENTATION ET DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

La matrice d’alignement des équipes de Mastrogiacomo et Osterwalder

 
10 février 2022 | Par Christian Latour, Mérici Collégial Privé

LA MATRICE D’ALIGNEMENT DES ÉQUIPES DE MASTROGIACOMO ET OSTERWALDER (2021, p. 44-71)

La mission

« Donner du sens et contextualiser en expliquant le but de la réunion ou du projet. » — Mastrogiacomo et Osterwalder (2021, p. 37)

La période

« Définir un cadre temporel en jours ou en mois, ou une date butoir, pour ancrer le projet dans la réalité. » — Mastrogiacomo et Osterwalder (2021, p. 37)

Les objectifs partagés — que voulons accomplir ensemble, concrètement ?

Des objectifs communs précis alignent les intentions des participants sur ce qui doit être fait.

Définir des objectifs partagés au niveau de l’équipe aide à scinder la mission en tâches concrètes et réalisables.

  • Que voulons accomplir ensemble, concrètement ?
  • Que devons-nous faire ?
  • Que devons-nous produire ?
  • Quel travail doit être accompli ?

Les engagements partagés — qui fera quoi ?

Les engagements partagés font passer les participants du statut d’individus à celui de membres actifs de l’équipe.

  • Qui fera quoi ?
  • Qui s’engage à quoi ?
  • Comment allons-nous travailler ensemble ?
  • Quel est le rôle de chacun ?

Les ressources partagées — de quelles ressources avons-nous besoin ?

« Toute les activités humaines demandent des ressources : temps, capital, matériel, et, etc. . » — Mastrogiacomo et Osterwalder (2021, p. 60)

Les ressources partagées aident l’équipe à évaluer ce dont chaque membre a besoin pour accomplir sa part de travail.

  • De quelles ressources avons-nous besoin ?
  • Que faut-il rendre disponible ou acquérir ?
  • Que manque-t-il pour que chacun accomplisse sa part de travail avec succès ?
  • Quels sont les moyens requis pour mener à bien notre travail ?

Les risques partagés — qu’est-ce qui peut nous empêcher de réussir ?

Les risques partagés aident l’équipe à anticiper et régler des problèmes potentiels de manière proactive.

  • Qu’est-ce qui peut nous empêcher de réussir ?
  • Qu’est-ce qui pourrait aller de travers ?
  • Qu’est-ce qui pourrait nous arriver de pire ?
  • Quels sont les problèmes/menaces/dangers/effets secondaires qui pèsent sur la réalisation de nos objectifs ?
  • Y a-t-il des craintes/objections particulières ?
  • Qu’est-ce qui nous ferait envisager de recourir à un plan B ?

À lire attentivement [1]

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour

Pour communiquer avec Christian Latour 😎

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

La première version de ce texte a été mise en ligne le 19 janvier 2022.

Notes

[1L’attention est déterminante dans la façon dont nous exécutons n’importe quelle tâche.

PUBLICITÉ
f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).