LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

La loi de Packard

11 décembre 2019 - Par Christian Latour

D’abord QUI… ensuite QUOI

L’une des lois immuables de la gestion est la « loi de Packard », ainsi nommée en l’honneur de David Packard (cofondateur de Hewlett-Packard). 

Selon la loi de Packard : « aucune entreprise ne peut augmenter ses recettes plus vite que sa capacité à mobiliser assez de gens compétents pour mettre en place cette croissance et, ainsi, devenir une entreprise excellente. » — Jim Collins (2013, p. 54-55)

« Ceux qui édifient des entreprises excellentes comprennent que le coup d’accélérateur final de la croissance n’est jamais donné par les marchés ou la technologie, la concurrence ou les produits. Il est une chose qui domine toutes les autres : la capacité à recruter et conserver un nombre suffisant de collaborateurs nécessaires. » — Jim Collins (2013, p. 54)

« Il est une chose qui domine toutes les autres : la capacité à recruter et conserver un nombre suffisant de collaborateurs nécessaires. » — Jim Collins (2013, p. 54)

« […] une entreprise devrait limiter sa croissance à sa capacité d’absorption de personnes adéquates. » — Jim Collins (2013, p. 63)

« Aucune entreprise ne peut augmenter son chiffre d’affaires plus vite que sa capacité à mobiliser assez de gens compétents pour mettre en place cette croissance et, ainsi devenir une entreprise excellente. » — Jim Collins (2013, p. 190)

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

La première version de ce texte a été mise en ligne le 1er décembre 2019.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.