brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

LE COMMERCE DE L’ALIMENTATION ET DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

La hiérarchie des besoins et motivations développée par Abraham Maslow

 
26 février 2022 | Par Christian Latour, Mérici Collégial Privé

BESOINS ET MOTIVATIONS

Quand un être humain ressent un besoin physiologique — par exemple manger ou boire —, il met l’ensemble de ses autres besoins en veilleuse. Il est difficile de penser à l’estime de soi ou de rêver d’être la meilleure version de nous-mêmes si notre besoin dominant est de manger ou de boire.

Quand ce besoin est assouvi, il est possible de passer à la quête suivante : celle de la sécurité — un environnement stable, prévisible, et, etc. La personne dans cette situation ne rêve toujours pas d’estime de soi. Sa motivation du moment devient alors la sécurité. Et il en va de même pour chaque étape de la hiérarchie des besoins et motivations identifiés par Abraham Maslow.

Quand un humain se retrouve dans une catégorie de besoins, rien d’autre n’est plus important pour lui.

Une fois le besoin assouvi, il est alors motivé à atteindre la prochaine catégorie de besoin. Une fois atteint, ce but disparaît et il accède ainsi au niveau de motivation suivant. Et ainsi de suite dans un mouvement sans fin.

Comme le concluait Maslow, l’homme est par définition un animal désirant tout au long de sa vie.

LES BESOINS IDENTIFIÉS PAR MASLOW (1908-1970)

Besoins physiologiques

Manger, boire, éliminer, se reposer, dormir, respirer, être confortable, avoir une vie sexuelle, et, etc.

Besoin de sécurité

Se sentir raisonnablement à l’abri des menaces et des dangers présents et futurs dans un environnement sécurisant, stable et prévisible (avoir quelque part où vivre, avoir un revenu suffisant, la santé, une protection face au danger, et, etc.).

Besoin d’appartenance et d’amour

Avoir des contacts enrichissants, sentiment de faire partie d’un groupe se sentir accueilli, ne pas être confondu dans la masse.

« Nous aimons parce que nous avons besoin d’aimer. » — Paulo Coelho (2013, p. 78)

« L’amitié est un des multiples visages de l’amour. » — Paulo Coelho (2013, p. 100)

Besoin d’estime de soi

S’aimer soi-même, être fier de ce que l’on est et de ce que l’on fait, se sentir confiant, fort, compétent, indépendant des autres, capable de faire face au monde et à la vie, capable de réussir ce qu’on entreprend, être respecté par les autres, avoir un certain prestige, une bonne réputation, un statut social élevé, être apprécié, reconnu, et, etc.

« Le monde grandit chaque jour, alors fatalement nous rapetissons. Et dans cet incessant chahut où nous nous sentons perdus, notre désir de nous sentir importants se transforme en un besoin. Très souvent, le client qui se sent important est un client fidèle. » — Harry Beckwitch (2000, p. 178)

Besoin d’apprendre et de comprendre

Être libre d’apprendre de nouvelles connaissances et d’acquérir de nouvelles compétences.

Besoin d’esthétique

Être en perpétuel contact avec ce qui est beau, ordonné, propre, harmonieux.

Selon Abraham Maslow, dès notre naissance chacun d’entre nous entreprend sa recherche personnelle et perpétuelle vers la beauté et l’harmonie.

Besoin d’auto actualisation

Utiliser et développer l’ensemble de notre potentiel et de nos talents en visant toujours vers la meilleure version de soi-même

Abraham Maslow a écrit… « Ce qu’un homme peut être, il se doit de l’être. Nous appelons ce besoin l’actualisation de soi. »

Qu’est-ce qui peut encore motiver les individus qui sont arrivés tout en haut de la pyramide des besoins de Maslow ?

Ce n’est que quelques mois avant sa mort qu’Abraham Maslow va publier la dernière mise à jour de ses travaux de recherche. Dans ces derniers travaux, Maslow a tenté de répondre à la question suivante : qu’est-ce qui peut encore motiver les individus qui sont arrivés tout en haut de la pyramide.

Le dépassement de soi (les valeurs H)

La réponse que l’on trouve dans les derniers écrits de Maslow est l’aboutissement de ses trente ans de recherche qui ont débuté au début des années 40.

Dès 1967, Maslow à commencé à identifier un nouveau besoin motivationnel, un nouveau niveau de motivation qu’il a nommé dépassement de soi (self-transcendence).

Selon Maslow celles et ceux qui sont dans la recherche d’une meilleure version d’eux-mêmes sont motivés en fin de compte par des valeurs universelles et humanistes.

En 1969, Abraham Maslow affirme clairement que l’être humain complètement développé tendra à être motivé par des valeurs qui transcendent sa personne.

Vérité, bonté, beauté, perfection, excellence, simplicité, élégance sont selon Maslow les motivations universelles et humanistes qui transcendent les intérêts personnels des individus.

À lire attentivement [1]

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour

Pour communiquer avec Christian Latour 😎

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

Notes

[1L’attention est déterminante dans la façon dont nous exécutons n’importe quelle tâche.

PUBLICITÉ
f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).