La franchise, une formule idéale pour les nouveaux arrivants ?

28 février 2017 - Par Pierre-Alain Belpaire

D’ici quelques jours, plusieurs représentants du Conseil Québécois de la Franchise s’envoleront vers la France pour participer, pour la dixième fois, à la Franchise Expo Paris. Si jusqu’alors les membres du CQF s’étaient « contentés » d’un kiosque, ils prendront cette fois-ci la parole lors d’une conférence tenue le 19 mars prochain et ayant pour thème « Comment immigrer et entreprendre en franchise au Québec ? ».

« Lors des précédentes éditions, notre kiosque accueillait de très nombreux curieux et leurs questions tournaient souvent autour de l’immigration, de la situation économique du Québec et du Canada, …, se souvient Christian Champagne, président-directeur général du CQF. Nous avons donc décidé de franchir un cap et de répondre directement à toutes ces questions lors d’une conférence. »

Aux yeux du responsable, la franchise est un modèle d’affaires parfait pour quiconque souhaite s’installer dans nos contrées. « Un gage de succès », précise même le chef de la future délégation. Nombreux sont donc ceux qui, une fois passées les douanes, prennent contact avec des franchiseurs. S’il est impossible de savoir précisément quelle est la proportion d’expatriés derrière les 12 000 points de vente fonctionnant en franchises au Québec, ce taux serait « important » et « plutôt élevé », affirme Christian Champagne.

Une popularité qui serait motivée par les différents avantages du système franchiseur/franchisé. « Vous rencontrez un franchiseur déjà établi, qui dispose d’un large réseau et se trouve à la tête d’une bannière ayant fait ses preuves, qui va pouvoir vous encadrer, tant au niveau de la formation qu’en termes de services, comme l’approvisionnement par exemple. Pour quelqu’un débarquant de l’extérieur, tout ça, c’est réconfortant, illustre le PDG. N’oubliez pas non plus que vous avez deux fois plus de chances de réussir en franchise qu’en lançant une entreprise privée. »

Le Conseil Québécois de la Franchise se défend de rallier Paris pour y mener une mission séduction, préférant l’idée d’une campagne d’information. « Il y a suffisamment d’autres instances qui s’occupent de vendre et promouvoir le Québec ou le Canada. Nous, nous serons là pour renseigner les visiteurs du salon. On ne leur offrira pas une franchise "clé en main", on leur donnera des réponses concrètes, les premiers contacts. »

Deuxième plus grand événement au monde consacré à la franchise, l’Expo parisienne est également une véritable aubaine pour l’univers de la franchise québécois. « Même si la franchise se porte plutôt bien dans notre province, on observe quelques problèmes en termes de relève et de cession d’entreprises. La France constitue donc un bassin de relève intéressant. Notre présence à Paris permettra aussi, je l’espère, à certains de nos franchiseurs de tâter le terrain en vue de futurs développements en Europe. »

Pour suivre le Conseil Québécois de la Franchise :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.