La cuisine de rue n’a pas fini de faire jaser

12 avril 2013 - Par Ginette Poulin

L’Association des restaurateurs de rue du Québec (ARRQ) se réjouit de l’annonce faite le 9 avril dernier par l’administration du maire de Montréal, Michael Applebaum, concernant le projet-pilote de cuisine de rue, qui devrait voir le jour dans l’arrondissement Ville-Marie dès le 20 juin prochain. Créée en mai 2012 dans le but de légitimer et faire revivre la cuisine de rue à Montréal, l’ARRQ regroupe plus d’une vingtaine de membres, tous des restaurateurs établis opérant un camion de cuisine de rue dans différents festivals et événements spéciaux.

« L’ARRQ est heureuse de constater la motivation de l’administration municipale à offrir une première expérience de cuisine de rue sur le domaine public aux Montréalais au cours de la prochaine saison estivale. Nous offrirons notre entière collaboration aux instances municipales pour faire de ce projet un premier pas positif dans l’implantation de la cuisine de rue à Montréal », a déclaré la vice-présidente de l’Association, Gaëlle Cerf.

L’Association avait déposé, en novembre 2012, un mémoire à la Commission sur le développement économique et urbain et l’habitation chargée de formuler des recommandations sur la vente d’aliments sur le domaine public. Dans ce mémoire, l’ARRQ prenait notamment position contre la malbouffe et développait l’idée de créer une culture de la cuisine de rue montréalaise qui s’éloignerait fermement de la vente d’aliments précuits, pré-emballés ou usinés.
Une décision qui ne fait pas l’unanimité

De son côté, Destination centre-ville Montréal déplore vigoureusement l’annonce faite par le maire Applebaum. « Alors que les entreprises du centre-ville se remettent à peine des pertes financières importantes causées par le « Printemps érable 2012 » [la grève étudiante] et lock-out de la Ligue nationale de hockey, voilà que la cuisine de rue sera autorisée au centre-ville. Ces camions ne sont pas les bienvenus sur notre territoire, de dire André Poulin, directeur général du regroupement, qui représente 8 000 commerces, restaurants, hôtels et bureaux au centre-ville. Plus ça change, plus c’est pareil. On a eu beau tenir une consultation publique sur le sujet de la cuisine de rue où de nombreux mémoires présentés exprimaient de grandes réserves sur cette nouvelle mode, on se moque des opinions exprimées et on se lance dans cette aventure où plusieurs commerces existants souffriront, mais les politiciens eux, seront heureux d’enfin pouvoir rencontrer leurs électeurs en mangeant dans la rue » conclut M. Poulin.

Destination centre-ville Montréal considère que l’implantation hâtive d’un projet-pilote va à l’encontre de ce qui avait été annoncé par les autorités municipales, soit qu’un comité de pilotage serait formé pour s’assurer de minimiser les aspects négatifs de la bouffe de rue et que la Ville serait sensible, dans les sites autorisés, à respecter une certaine distance avec les restaurants déjà existants. Le regroupement insiste pour dire que les propriétaires immobiliers du centre-ville ont réalisé d’importants investissements sur leurs propriétés au cours des dernières années, en particulier dans les foires alimentaires (food court) des galeries marchandes du Montréal souterrain, qui regroupent près de 200 établissements de restauration. Selon eux, la variété des cuisines qui y est offerte rend l’arrivée de kiosques ambulants inutile.

Qu’en est-il pour la Capitale-Nationale ?

De son côté, la Ville de Québec ferme la porte à ce type de projet. Dans une entrevue accordée au quotidien Le Soleil, les autorités concernées ont mis de l’avant le fait que l’offre de restauration est nettement suffisante et qu’il s’agirait d’une concurrence déloyale pour les restaurateurs déjà établis.

Sur la photo en tête d’article, le camion mobile Crêpe-Moi !, propriété de Jihane Boutros, qui fait le tour des festivals depuis 2009.

Photo : © crepe-moi.com

Pour suivre l’ARRQ :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.