La consommation de café au Canada a grimpé de près de 10 % en 2015

16 mars 2016 - Par Ginette Poulin

Bien que la consommation hors domicile continue à être à la baisse dans l’ensemble des établissements de restauration au pays, une récente analyse faite par la firme de recherche marketing NPD Group montre que le café a toujours la faveur des Canadiens. En effet, ils ont consommé l’équivalent de 2,3 milliards de tasses de café en 2015, comparativement à 2,1 milliards en 2014. Par contre, l’instabilité économique et la popularité des machines à café pour la maison, qui sont de plus en plus performantes, pourraient mener à une baisse de sa consommation hors domicile dans les années à venir.

« Le consommateur d’aujourd’hui est de plus en plus informé. Il veut de la qualité, de la commodité et est toujours à la recherche de moyens d’économiser de l’argent et de dépenser moins, explique Robert Carter, analyste pour la division Services alimentaires du NPD Group. En terme de commodité, la préparation du café à la maison est vraiment devenue un excellent moyen pour les consommateurs d’obtenir la même qualité d’une manière plus pratique et économique. »

À la recherche d’offres alternatives

Lorsque les Canadiens font des achats hors domicile, ils sont plus susceptibles de choisir du café traditionnel (76 %), par rapport au café de spécialité (14 %), ou au café glacé (10 %). Cependant, les caféinomanes sont de plus en plus aventureux en ce qui a trait à leurs achats. En effet, les données recueillies par la firme NPD Group indiquent qu’au cours des cinq dernières années, les ventes de café traditionnel ont diminuées de 1 %, alors que les ventes de café de spécialité ont augmenté de 4 % et les ventes de café glacé ont bondi de 10 %.

Fait intéressant, bien que le nombre de portions de café vendues annuellement ait diminué, le nombre de visites dans les magasins de café et les cafés-restos a connu une hausse de 2 % en 2015. Une tendance qui a incité certains opérateurs à diversifier leur offre pour y ajouter du vin, de la bière et d’autres alternatives au café.

L’impact croissant des milléniaux et des femmes

À remarquer, les baby-boomers demeurent les plus gros consommateurs de café infusé (38 %) comparativement aux milléniaux qui ont réduit leur consommation de 9 % en 2015. Cette diminution est importante, particulièrement dans la catégorie des cafés de spécialité, que les milléniaux choisissent une fois sur trois. Les femmes, quant à elles, contribuent ardemment à la croissance du marché des cafés de spécialité avec un ratio de 65 % (67 % pour le café glacé seulement).

Pour consulter l’article original

Pour suivre NPD Group Canada :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.