brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

La chaîne Chez Ashton change de mains

 
3 mars 2022
Crédit photo: Chez Ashton

La chaîne Chez Ashton devient la propriété d’Émily Adam et Jean-Christophe Lirette, deux entrepreneurs qui comptent plusieurs années d’expérience dans le secteur de la restauration rapide. Originaires de la région de Portneuf, le couple de trentenaires opère déjà plusieurs restaurants dans la région, notamment l’entreprise derrière le casse-croûte Ti-Oui à Saint-Raymond.

Reprendre Chez Ashton est un projet de longue date : il y a 10 ans, dans le cadre d’un travail universitaire, ils avaient déjà réalisé un plan d’affaires portant sur l’acquisition de la chaîne. « On se sent privilégiés que M. Leblond nous ait choisis pour prendre la relève de l’entreprise qu’il a fondée, affirme Émily Adam dans un communiqué. Au fil des années, nous avons fait nos classes dans le monde des affaires, et aujourd’hui, nous sommes prêts à relever ce défi. »

C’est en 1969 qu’Ashton Leblond a acheté le Casse-croûte chez Laurette, à L’Ancienne-Lorette, qu’il renomme Ashton Snack Bar. La poutine apparaît en 1972 sur le menu. En 1976, le propriétaire fait l’acquisition d’un premier restaurant avec salle à manger en face du casse-croûte, sur le boulevard Wilfrid-Hamel, à L’Ancienne-Lorette. Le restaurant opère désormais à l’année. Il ouvre la 2e succursale sur le boulevard Sainte-Anne, à Beauport, en 1980, et ajoute le fameux Sandwich Rosbif au menu. Chez Ashton compte aujourd’hui 23 succursales à Québec, L’Ancienne-Lorette, Lévis et Saint-Georges-de-Beauce.

« Je suis fier de passer le flambeau à Émily et Jean-Christophe. Ils sont de la région, ils sont jeunes et ils ont l’expérience nécessaire. Mais surtout, nous avons les mêmes valeurs, indique dans un communiqué Ashton Leblond, le fondateur de la chaîne, dont l’entreprise a déjà été courtisée par des conglomérats de la restauration. Pour moi, c’était important que la relève soit assurée par des gens d’ici qui ont à cœur l’entreprise et la vitalité de la région. »

De nouvelles succursales au menu

Les nouveaux propriétaires ont établi un plan de développement et de croissance sur quelques années. Ce dernier comprend une modernisation des succursales ainsi que des améliorations logistiques et technologiques pour améliorer l’expérience client dans les restaurants. L’ouverture de nouvelles succursales est également envisagée.

Mais les entrepreneurs vont d’abord prendre quelques mois pour se familiariser avec l’entreprise et apprendre à connaître leurs équipiers. « Notre souhait, c’est d’honorer le passé de Chez Ashton et d’inspirer son avenir, mentionne Jean-Christophe Lirette. Chez Ashton a su trouver une recette gagnante qui a gagné le cœur des gens d’ici et même d’ailleurs depuis 53 ans. Au cours des prochaines années, on va bâtir sur cette recette gagnante et l’amener encore plus loin. »

Toutes les opérations se poursuivront normalement : les 650 emplois actuels seront maintenus et le siège social de l’entreprise demeurera à Québec. Les copropriétaires travailleront avec Jean Côté, un gestionnaire présent depuis 25 ans au sein l’entreprise, qui participe aussi au nouvel actionnariat. Ils compteront aussi sur l’appui de Desjardins Capital à titre de partenaire. L’acquisition est également financée par le Fonds de solidarité FTQ et la CIBC.

Mots-clés: 03 Capitale Nationale (Québec)
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).