La cache du Faubourg à Beloeil : C Hôtels garde le cap

 
12 mai 2020 | Par Marie-Ève Garon
  • Ouverture officielle : Automne 2020
  • Nombre de chambres : 100
  • Président du Groupe C Hôtels : Jean Grégoire
  • Développement des affaires : Philippe Paris
  • Investissement : 65 millions $

La chaîne C Hôtels, qui compte déjà plusieurs établissements dont La cache à Maxime située à Scott et Le Navigateur à Rimouski, ouvrira les portes d’un tout nouvel établissement dès l’automne 2020. En raison de la pandémie, les travaux de construction de La cache du Faubourg à Beloeil ont été mis sur pause mais reprendront incessamment. L’investissement de 65 millions $ comprend, entre autres, un restaurant (l’enseigne sera dévoilée ultérieurement), des salles de réception et un parc aquatique intérieur de 40 000 pieds carrés baptisé Oceania : rivière intérieure, glissades d’eau, piscine à vagues et piscine récréative, espace pour enfants avec jeux d’eau et tyrolienne. L’ambitieux projet, situé aux abords de la Rivière Richelieu, prévoit également une deuxième phase de développement si la première année d’opération se déroule tel que prévu.

« En effet, si cette première phase fonctionne à notre goût, nous allons procéder à l’ajout de cent unités supplémentaires, mentionne Philippe Paris, responsable du développement des affaires pour la chaîne C Hôtels. Selon l’achalandage, nous pourrions nous diriger rapidement vers cette deuxième étape. La crise actuelle ne met pas nécessairement en péril cette partie du projet, c’est davantage la première phase qui a été retardée de quelques semaines. » La construction en est maintenant à mi-parcours et l’équipe de direction établira sous peu ses nouveaux échéanciers concernant l’ouverture. « Il reste trois à quatre gros mois de construction. »

S’adapter pour passer à travers la crise

Le gestionnaire reconnaît que l’arrêt d’un chantier de cette envergure entraîne son lot de défis, notamment en qui concerne la livraison des commandes. « Ça représente un sérieux casse-tête, mais au terme de la construction, il ne s’agira que d’une pause. Il faut s’adapter, alors on procède au jour le jour selon les informations dont nous disposons. » Initialement, le Groupe planifiait de vendre certaines unités sous forme de condo-hôtel, mais il s’est ravisé en cours de route. « Il devenait difficile de financer ce type d’habitation, alors nous avons changé notre fusil d’épaule pour conserver un modèle hôtelier plus standard. »

Les mesures gouvernementales déployées depuis le mois de mars ont évidemment eu de lourds impacts sur la chaîne hôtelière qui, à l’instar de toute cette industrie, a dû mettre à pied temporairement de nombreux employés. « Comme nous gérons tant le secteur hôtelier que la restauration, dans certaines de nos installations, ce fut très difficile. C’est contre nos valeurs d’effectuer ce type de mise à pied. Mais dans le contexte, nous n’avions pas le choix afin de maintenir l’entreprise à flot. »

Pour l’heure, le personnel en place sur le terrain termine l’implantation des mesures sanitaires en prévision d’une éventuelle relance au cours de la période estivale. Selon Philippe Paris, le principal enjeu sera que la clientèle se réapproprie le domaine touristique. « En ce qui concerne la restauration, il deviendra important de savoir se réinventer. Pour l’hôtellerie, si on veut que le client soit au rendez-vous, il faudra s’assurer qu’il se sente en sécurité. On se concentre actuellement sur cet aspect. Nous croyons que ceux qui s’adapteront, passeront mieux à travers cette crise. »

Les autres établissements hôteliers du Groupe C Hôtels sont La cache du Golf (Beauceville) et La cache du Lac Champlain (Venise-en-Québec).

La cache du Faubourg , 107, rue Richelieu, Beloeil :

Mots-clés: 16 Montérégie
Ouverture/rénovation

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).