LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

La Passion et le Plaisir, un moteur de réussite durable

27 octobre 2010 - Par Christian Latour

PASSION ET PLAISIR DURABLE [1]

Les chefs trois étoiles sont profondément impliqués dans leur travail, ils en retirent un plaisir immense — ils n’envisagent pas qu’il en soit autrement. L’idée de pérennité, d’héritage, compte beaucoup pour eux, ils veulent qu’on se souvienne d’eux pour avoir créé quelque chose d’exceptionnel. Et ils sont prêts à faire ce qu’il faut faire pour y parvenir — aussi longtemps que s’amuser fait partie de l’équation. Que les choses commencent à devenir trop lourdes, ils tirent leur révérence, à l’image de Joël Robuchon, le plus célèbre des chefs français trois étoiles qui, à 50 ans, las de la pression que les fameux macarons font peser sur le chef, a « rendu » ses étoiles au Michelin, et vendu son restaurant.

C’était en 1996. Depuis, il a remis son tablier, ouvert plusieurs restaurants et décroché de nouvelles étoiles au Michelin. Il est d’ailleurs en date d’aujourd’hui le chef qui détient le plus grand nombre d’étoiles avec 25, il est suivi de près par Alain Ducasse qui en détient 18 (je crois... ce dernier chiffre est à vérifier).

« Bien sûr direz-vous, c’est facile pour les chefs : ils ont choisi un métier qu’ils aiment et qui offre la possibilité de devenir riche et célèbre. C’est vrai. Mais le principe de base est universel : il n’y a pas grand-chose à attendre d’un travail qu’on n’aime pas. Un leader qui ne prend pas plaisir à ce qu’il fait et qui travaille à contrecœur pour répondre aux attentes de ses collaborateurs, des clients, des actionnaires ne conservera pas longtemps son poste.

Nombreux sont les dirigeants qui se satisfont de postes qui ne leur conviennent pas en échange de gratifications financières, sacrifiant le présent pour un avenir plus radieux. Il en résulte inévitablement de la frustration et de la déception et, une fois que la réussite financière s’est matérialisée, le sentiment d’être passé à côté de quelque chose d’essentiel.

Un des secrets de la réussite durable est d’apprécier ce que vous faites aujourd’hui au lieu de toujours repousser la vie à demain. Si vous n’aimez pas votre travail ou votre poste, mais que vous le supportez pour des mauvaises raisons, vous serez toujours en deçà de vos possibilités. Mieux vaut démissionner et trouver une activité où vous pourrez donner le meilleur de vous-même. »

La seule façon d’atteindre l’excellence, c’est d’aimer passionnément ce qu’on fait. Les meilleurs (les plus innovateurs) sont toujours ceux qui mettent le plus de passion dans ce qu’ils font

Voilà… je crois que je n’ai pas besoin d’en ajouter. Qu’en pensez-vous ?

À lire attentivement [2]

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.

Notes

[1Source : Balazs Katharina (2009). Ils ont décroché les étoiles ! Quand les grands chefs nous livrent leurs recettes de leadership. Paris : Pearson Education.

[2L’attention est déterminante dans la façon dont nous exécutons n’importe quelle tâche.




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.