La Criminelle (Voie Maltée), meilleure stout au monde : « Ma Coupe Stanley ! »

29 septembre 2016 - Par Pierre-Alain Belpaire

La meilleure bière noire au monde est québécoise ! La Criminelle, brassée par la Voie Maltée, vient en effet d’être couronnée aux prestigieux World Beer Awards dans la catégorie « World’s Best Imperial Stout & Porter » et dans la sous-catégorie « World’s Best Imperial Stout ». Une autre bière du producteur saguenéen, La Faisant-Malt, a été sacrée dans la sous-catégorie « World’s Best Pale Ale ». Daniel Giguère, fondateur et copropriétaire de La Voie Maltée, est bien évidemment aux anges.

HRImag : Daniel Giguère, expliquez-nous en quoi consistent les World Beer Awards.

C’est une compétition ouverte à tous, sans aucun doute la plus importante dans l’univers brassicole. Elle s’étale sur trois mois. Vous devez tout d’abord présenter vos bières au niveau national. Si elles sont élues meilleures de leur catégorie au Canada, vous passez à l’échelon continental. Si vous gagnez, vous êtes sélectionnés pour le concours mondial.

Avec d’excellents résultats pour votre brasserie…

Oui. Nous avons présenté 9 produits au niveau national et remporté … 9 médailles canadiennes ! Et là, au terme du parcours, deux de nos bières, La Criminelle et La Faisant-Malt, ont été récompensées au niveau mondial.

La Criminelle a même remporté le titre dans l’une des huit supra-catégories, « Imperial Stout & Porter ». On peut difficilement faire mieux, non ?

On est vraiment sur le toit du monde là, oui ! C’est exceptionnel. Et ça a d’incroyables conséquences. Je reçois des messages d’un peu partout. Tiens, un type de New York vient de me contacter. C’est fou. On passe de zéro à héros.

Au niveau marketing, comment allez-vous utiliser ces reconnaissances internationales ?

On va le mentionner sur nos emballages et cannettes pour être bien certain que tout le monde le sache ! L’usine était déjà en expansion, on double notre capacité de production : ces médailles vont peut-être nous aider à voir encore plus grand.

Ces prix vous donnent donc plus d’ambitions ?

Cela donne surtout une autre dimension à nos bières. Et pas seulement à La Criminelle ou La Faisant-Malt mais aussi à celles qui ont « juste » gagné au niveau canadien.

Peut-on retoucher, améliorer une bière qui vient de recevoir une médaille mondiale ?

Non. La Criminelle avait gagné, en 2013, le titre de meilleure Imperial Stout en Amérique. C’était déjà très bien mais nous voulions encore mieux. On s’est donné trois ans pour travailler certains détails. Et le résultat est là. Nous sommes parvenus à séduire tous les juges, venant d’horizons différents. On n’y touche donc plus !

Si elle a séduit le jury, La Criminelle est-elle également la préférée des clients de la Voie Maltée ?

Oui, c’est l’une des favorites. La bière est un univers où les tendances, les modes sont importantes. L’Imperial Stout est aujourd’hui très tendance. Les gens connaissent, apprécient ce style un peu plus complexe.

La passion des Québécois pour les bières locales, les microbrasseries, les produits plus travaillés, ne craignez-vous pas que ce ne soit, là aussi, qu’une tendance ?

Pas du tout. Quand on a lancé la Voie Maltée en 2001, on nous parlait déjà de cette « tendance ». Quinze années ont passé et le phénomène ne s’est pas essoufflé. Les réglementations sont là pour nous aider, le gouvernement est plus ouvert, nos bières sont plus facilement accessibles dans les commerces…

La dernière étape n’est-elle pas de parvenir à s’inviter dans les restaurants ?

(Soupirs) Je pense que les restaurants en sont aujourd’hui au stade où se trouvaient les micros voici dix ans. Ils comprennent peu à peu l’importance d’ajouter des bières à leur menu. Mais nous, on a avancé. On ne parle plus du produit mais des ingrédients : houblon, levures... On se spécialise, on travaille les détails.

Vous semblez sur un petit nuage. Ces World Beer Awards, c’est un peu comme si vous aviez reçu un Prix Nobel ?

J’irais plutôt pour la Coupe Stanley. Ou les Jeux Olympiques, pour leur aspect international. Je suis d’un naturel assez humble mais là, je peux faire mon prétentieux : on a livré la marchandise ! Je suis tellement fier. Est-ce que ça va se reproduire ? On l’espère mais on ne sait pas. Alors oui, je profite et je vis l’instant présent.

Pour suivre la Voie Maltée :

Notons que trois autres brasseries québécoises se sont distinguées lors des World Beer Awards. La Série Signature Sticke Alt, des Trois Mousquetaires, a remporté le titre de World’s Best Altbier Pale Ale. Quant à Unibroue, elle a vu sa Trois Pistoles couronnée dans la classe World’s Best Belgian Style Strong Dark et sa Fin Du Monde nommée World’s Best Belgian Style Tripel. La Microbasserie du Lac Saint-Jean a remporté le titre de meilleur design au pays pour sa Houblon Libre Tequila.

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.