La Catrina : L’authenticité mexicaine à la sauce contemporaine

26 avril 2019 - Par Marie-Ève Garon

  • Ouverture officielle : 5 mai 2019
  • Nombre de places assises : 40 en salle-à-manger, 25 dans l’espace lounge, 50 en terrasse
  • Propriétaires : Émiliano Gonzalez Camarena, Charlotte Chevalier, Adrian Becerra et Jacques Coutu (chef)

Le 5 mai prochain, La Catrina tacos & cocktails ouvrira ses portes dans le Vieux-Port de Montréal. Le local, installé sur deux étages et situé dans un ancien magasin de jouets, abritera une salle-à-manger avec cuisine ouverte et un espace lounge intime, réservé aux 18 ans et plus. La Catrina, personnage populaire de la culture mexicaine, a inspiré ce concept authentique et donné le ton au décor à la fois élégant et chaleureux avec des touches de rose et des motifs floraux. « Il y a trois ans, j’ai commencé à réfléchir à un concept comme celui-ci, confie Émiliano Gonzalez Camarena, Mexicain d’origine et copropriétaire de l’enseigne. Le projet s’est concrétisé lorsque nous avons eu un coup de cœur pour ce local, rue de la Couronne. »

Afin de s’assurer de l’authenticité des plats et des saveurs, le chef Jacques Coutu a bénéficié de l’héritage culinaire d’Émiliano dont les recettes et autres ingrédients secrets fleurent bon les racines mexicaines. « Ma mère a passé plusieurs jours en cuisine avec le chef pour lui enseigner la façon de faire typique à ce pays », note-t-il en précisant que le chef ajoutera une touche personnelle plus contemporaine à la présentation des plats. Le menu parcourra différentes régions du Mexique : les tacos cochinita pibil (porc effiloché) du Yucatan, les esquites, la salade tiède de maïs typique de la ville de Mexico, l’aguachile de pétoncles de Baja California…

Bien qu’authentique, le concept de l’enseigne est de facture résolument moderne. Le décor coloré, avec un je-ne-sais-quoi de féminin, s’incarne à travers l’imposante fresque murale à l’effigie du personnage de La Catrina. Comme les propriétaires cumulent nombre d’années d’expérience en restauration (La Champagnerie, La Queue de cheval) et qu’ils savaient exactement ce qu’ils voulaient, ils ont assuré eux-mêmes la signature visuelle de l’endroit. Une verdoyante terrasse a aussi été aménagée devant l’immeuble.

Émiliano Gonzalez Camarena n’exclut pas de dupliquer ce modèle ailleurs, dans un avenir rapproché. D’ici là, La Catrina aura une fenêtre ouverte sur la ruelle de ce quartier historique dans le but d’offrir une option de menu de type take-out. « Juste derrière le bâtiment, il y a une fenêtre qui fait la connexion entre la ruelle et le restaurant. Alors, à partir de la fin mai, nous ferons une sorte de "tacos pour emporter". Ce sera ouvert les fins de semaine jusqu’à 4h du matin, pour rejoindre la clientèle à la sortie des bars. On trouvait sympathique l’idée de leur offrir une nouvelle option. »

(Photos fournies par La Catrina)

La Catrina , 117, rue de la Commune Ouest, Montréal :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.