brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

La CRFA dénonce la taxe cachée sur les emplois

 
11 mars 2010 | Par Ginette Poulin

Par voie de communiqué, l’Association canadienne des restaurateurs et des services alimentaires (CRFA) a laissé savoir qu’elle s’opposait à l’augmentation des primes d’assurance-emploi annoncée lors du dernier budget fédéral.

Qualifiée de taxe sur les emplois, cette hausse du taux de cotisation pourrait représenter des coûts supplémentaires de l’ordre de 30 millions de dollars par année pour l’industrie, ce qui signifie que les employeurs payeront un prix beaucoup plus élevé pour créer de nouveaux emplois pendant la reprise économique.

Avec la perte de plus de 25 000 emplois et la fermeture de 3000 entreprises en 2009, l’Association et ses 33 000 membres se tournaient vers le nouveau budget avec l’espoir de ne pas être aveuglés par d’autres augmentations de taxes. « Les restaurateurs ont survécu à la récession sans renflouement ou subventions du gouvernement, et au lieu d’être applaudis, ils sont punis avec des taxes sur les salaires plus élevées », déclarait le président et chef de la direction de la CRFA, Garth Whyte. Selon l’Association, le budget fédéral n’a pas su livrer la marchandise.

Mots-clés: Canada
Restauration
Services institutionnels
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).