La Binerie Mont-Royal : Un nouvel écrin pour un joyau de la cuisine traditionnelle

7 novembre 2019 - Par Marie-Ève Garon

La Binerie Mont-Royal, véritable institution montréalaise fondée en 1938 par Joachim et Léo Lussier, a récemment changé d’adresse (après plus de 80 ans sur l’avenue Mont-Royal), sans rien perdre de son charme authentique. La mythique enseigne, dont la spécialité de bines lui a fait gagner ses lettres de noblesse, demeure un lieu incontournable de la cuisine traditionnelle pour un grand nombre de Montréalais et de touristes.

« Nous sommes spécialisés dans la cuisine québécoise : fèves aux lards (de 1 000 à 1 500 livres/semaine), tourtière, ragoût de boulette, pâté chinois, hot chicken, poutine…, explique Philippe Brunet, copropriétaire de l’entreprise depuis près de 15 ans avec son épouse, Jocelyne. Nous offrons tous les classiques, mais nous avons également cru important d’ajouter quelques items, notamment certains plats végétariens, afin de satisfaire notre clientèle dont les goûts ont évolué avec le temps. » La décision d’opter pour un local plus grand (sur la rue Saint-Denis) était étroitement liée à la pérennité de l’enseigne puisque l’étroitesse de l’endroit limitait considérablement les marges de profit. « Nous n’avions que 23 places (comparativement à 95 aujourd’hui) et on travaillait comme des fous pour très peu d’argent à la fin de l’année. En étant capable d’accueillir davantage de groupes et de familles, ce sera plus rentable. »

Malgré cet important ajout d’espace, le concept et l’ambiance intimiste, qui ont fait la renommée de La Binerie, demeurent les mêmes. « Nous avons gardé l’ancien comptoir central qui permet à nos clients de discuter avec le personnel et de créer facilement des liens. C’est un endroit vraiment confortable. » Si l’adresse a perduré aussi longtemps, Philippe Brunet estime que c’est en grande partie dû au critère de qualité qui n’a jamais été mis de côté. « Ma femme et moi avons fait une carrière au sein de la chaîne Hilton International. Nous savons à quel point la qualité de la nourriture s’avère essentielle, ainsi que le service à la clientèle. » Le four original a été restauré et sert actuellement à la cuisson du pain. Nous sommes les seuls à Montréal à offrir une cuisine purement québécoise, glisse fièrement le propriétaire.

Dans les prochains jours, le restaurant commencera à servir de l’alcool. « Nous ne garderons que des produits québécois : vins, bières et alcool. On a tant de bonnes choses ici, nous ne ferons certainement pas boire un Châteauneuf-Du-Pape à un Français ! » L’heureux gestionnaire constate que la clientèle semble ravie du nouvel emplacement qui bénéficie d’ailleurs d’un meilleur achalandage. « Nos clients disent qu’ils adorent le changement opéré et que nous avons réussi à garder l’esprit de l’ancienne Binerie. Pour nous, c’est tout ce qui compte ! »

(Crédit photo : Facebook / La Binerie Mont-Royal)

La Binerie Mont-Royal , 4167, rue Saint-Denis, Montréal :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.