LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

L’état de la concurrence au Québec selon l’ARQ

De l’information stratégique indispensable selon Sun Tzu.

2 décembre 2010 - Par Christian Latour

TROP DE RESTAURANT... PAS ASSEZ DE CLIENTS

Comme je l’ai déjà mentionné, dans un de mes billet précédent, il y a au Québec trop de restaurants et pas assez de clients.

Les faits

Il y avait au Québec en 2009, 19 279 détenteurs de permis de restauration commercial ce qui représente 1 établissement de restauration avec permis par 406 habitants.

Depuis 2002, année de référence retenue par l’ARQ [1], la croissance des ventes du secteur est de moins de 1 % par année (les ventes ont en fait progressé d’un maigre 0,897 % par année entre 2002 et 2009).

Conséquence

Vous comprendrez qu’en raison de cette croissance du secteur qui est quasiment nulle, l’augmentation de l’achalandage des meilleurs restos doit nécessairement se construire au détriment des restos concurrents.

Dans un marché qui arrive à maturité, la guerre entre les concurrents pour s’approprier les parts de marché est inévitable.

Dans son traité de l’art de la guerre, Sun Tzu [2] à écrit : « ce qui permet au général (restaurateur) avisé de parvenir à des résultats hors de portée du commun c’est la connaissance précoce. »

Seuls les hommes (restaurateurs), bien renseignés sur une situation, en détiennent la clef.

Le général (restaurateur), pour gagner la guerre, doit avoir l’entière connaissance de la situation.

Les informations concernant la situation sont essentielles... c’est en « connaissant » que l’on peut agir.

L’ÉTAT DE LA SITUATION CONCERNANT LA CONCURRENCE AU QUÉBEC

Voici donc quelques informations (chiffres publiés par l’ARQ), qui vont vous aider à mieux comprendre l’état de la concurrence dans le secteur de la restauration :

Nombre de détenteurs de permis de restauration commerciale, selon le SCIAN - par région du Québec - pour l’année 2009

01. Montréal → 6 468
02. Montérégie → 2 837
03. Capitale Nationale → 1 653
04. Laurentides → 1 291
05. Lanaudière → 913
06. Outaouais → 856
07. Chaudière Appalaches → 806
08. Estrie → 711
09. Laval → 664
10. Mauricie → 613
11. Saguenay Lac Saint Jean → 566
12. Bas Saint Laurent → 505
13. Centre du Québec → 474
14. Abitibi Témiscaminque → 316
15. Gaspésie Îles de la Madeleine → 293
16. Côte Nord → 246
17. Nord du Québec → 67

Total du Québec → 19 279

SCIAN : Système de classification des industries de l’Amérique du Nord

Source : Ministère de l’Agriculture, des Pêcherie et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ)

Nombre de détenteurs de permis de restauration commerciale, selon le SCIAN - par région du Québec - pour l’année 2009 - uniquement pour les restaurants avec service complet

01. Montréal → 3 888
02. Montérégie → 1 561
03. Capitale Nationale → 857
04. Laurentides → 719
05. Lanaudière → 558
06. Estrie → 435
07. Outaouais → 431
08. Chaudière Appalaches → 406
09. Laval → 342
10. Mauricie → 318
11. Saguenay Lac Saint Jean → 296
12. Bas Saint Laurent → 252
13. Centre du Québec → 228
14. Abitibi Témiscaminque → 158
15. Gaspésie Îles de la Madeleine → 151
16. Côte Nord → 116
17. Nord du Québec → 46

Total du Québec → 10 762

SCIAN : Système de classification des industries de l’Amérique du Nord
Source : Ministère de l’Agriculture, des Pêcherie et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ)

Nombre d’habitants par établissement de restauration commerciale - par région du Québec - pour l’année 2009

01. Montréal → 295
02. Gaspésie Îles de la Madeleine → 321
03. Côte Nord → 389
04. Bas Saint Laurent → 398

Province de Québec → 406

05. Capitale Nationale → 416
06. Outaouais → 419
07. Laurentides → 420
08. Mauricie → 428
09. Estrie → 432
10. Abitibi Témiscaminque → 462
11. Saguenay Lac Saint Jean → 483
12. Centre du Québec → 487
13. Chaudière Appalaches → 500
14. Lanaudière → 502
15. Montérégie → 504
16. Laval → 590
17. Nord du Québec → 619

Quotient du nombre d’habitants par région selon le nombre d’établissement total (toutes catégories) par région.

Source : Institut de la statistique du Québec et Ministère de l’agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ)

Proportion de restaurants indépendants vs faisant partie d’une chaîne - par région du Québec - pour l’année 2009

01. Laval → 75,5 % vs 24,5 %
02. Capitale Nationale → 76,1 % vs 23,9 %
03. Montérégie → 78,0 % vs 22,0 %
04. Mauricie → 79,9 % vs 20,1 %
05. Centre du Québec → 81,6 % vs 18,4 %
06. Laurentides → 81,8 % vs 18,2 %

Province de Québec → 82,4 % vs 17,6 %

07. Outaouais → 83,8 % vs 16,2 %
08. Saguenay Lac Saint Jean → 84,3 % vs 15,7 %
09. Lanaudière → 84,3 % vs 15,7 %
10. Montréal → 84,6 % vs 15,4 %
11. Chaudière Appalaches → 84,7 % vs 15,3 %
12. Côte Nord → 85,0 % vs 15,0 %
13. Estrie → 85,4 % vs 14,6 %
14. Bas Saint Laurent → 86,9 % vs 13,1 %
15. Abitibi Témiscaminque → 88,3 % vs 11,7 %
16. Nord du Québec → 91,0 % vs 9,0 %
17. Gaspésie Îles de la Madeleine → 92,2 % vs 7,8 %

Cette statistique n’est pas corroborée, elle relève des déclarations des demandeurs de permis de MAPAQ qui ne sont pas contre vérifiées.

Source : Ministère de l’agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ)

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.

Notes

[1Profil et performance de la restauration québécoise, Édition 2010.

[2Sun Tzu, L’art de la guerre, Flammarion, Paris, 1972




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.