brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

LE COMMERCE DE L’ALIMENTATION ET DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

L’élasticité de la demande par rapport au prix

 
12 octobre 2021 | Par Christian Latour, Mérici Collégial Privé

LE MARKETING

PARTIE 3

BÂTIR UNE PROPOSITION DE VALEUR ADÉQUATE

1. Segmenter, cibler, profiler, personnifier, positionner
2. Les produits, les services, les autres créateurs de valeur
3. Le développement de nouveaux produits et le cycle de vie des produits

4. La fixation des prix : comprendre et capter de la valeur

L’ÉLASTICITÉ DE LA DEMANDE PAR RAPPORT AU PRIX DE VENTE

« Les offres à forte élasticité des prix subissent des changements importants de la demande lorsque les prix montent ou baissent. » — Josh Kaufman (2013, p. 139)

« Les offres à faibles élasticité des prix subissent peu de fluctuations de la demande en cas de modification des prix. » — Josh Kaufman (2013, p. 139)

« Les responsables marketing ont donc besoin de connaître l’élasticité-prix, c’est-dire la réactivité de la demande à un changement de prix. » — Armstrong et Kotler (2016, p. 302)

« Pour une modification modérée du prix, si la demande varie peu, on dit qu’elle est inélastique. Si elle varie beaucoup, on dit qu’elle est élastique. » — Armstrong et Kotler (2016, p. 302)

« Si la demande est élastique, les vendeurs pourront envisager de baisser les prix, afin d’augmenter les ventes. » — Armstrong et Kotler (2016, p. 302)

« Si la demande est inélastique, l’entreprise peut envisager d’augmenter ses prix, sans impact notable sur les volumes de vente. » — Armstrong et Kotler (2016, p. 302)

« Ces dernières années, la montée de la pression concurrentielle et la possibilité de réaliser des comparaisons instantanées sur Internet ont rendu les consommateurs beaucoup plus sensibles au prix. Il est donc de plus en plus risqué d’augmenter ses prix sans le justifier par une amélioration des produits et services correspondants. » — Armstrong et Kotler (2016, p. 303)

« Les entreprises doivent évaluer précisément la sensibilité de leurs clients et de leurs prospects à l’égard du prix, et découvrir les compromis qu’ils sont prêts à accepter par rapport aux caractéristiques des produits. » — Armstrong et Kotler (2016, p. 303)

« Même si la sensibilité au prix est de plus en plus forte, les consommateurs peuvent être prêts à payer des prix élevés pour certains produits qui ont de la valeur à leurs yeux. » — Armstrong et Kotler (2016, p. 303)

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour

Pour communiquer avec Christian Latour 😎

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

La première version de ce texte a été mise en ligne le 12 octobre 2021.

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).