L’aide alimentaire élargie à toutes les écoles de la province

 
26 août 2020

Dans un large dossier publié ce mardi, La Presse annonce que « tous les élèves vulnérables pourront désormais avoir accès aux services d’aide alimentaire, peu importe l’école qu’ils fréquentent. Dans un contexte non étranger à la pandémie, Québec assouplit les critères d’attribution et injecte 11 millions supplémentaires pour bonifier le service d’aide alimentaire, à la veille de la rentrée. »

« L’argent sera distribué pour que les enfants qui ont besoin [d’aide alimentaire] en reçoivent, peu importe la grosseur de la maison, assure le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge. [...] On tenait compte des indices de défavorisation, mais on sait tous qu’il y a des jeunes qui habitent dans des quartiers de classe moyenne dont les parents sont en difficulté financière. »

Jusqu’ici, seules les écoles situées dans des quartiers défavorisés recevaient ces allocations. « L’an dernier, 218 écoles seulement ont reçu une enveloppe budgétaire pour offrir le service d’aide alimentaire aux élèves », note la journaliste Fanny Lévesque.

Cette augmentation porte à 30,3 millions les sommes investies pour les services d’aide alimentaire, réparties au préscolaire et primaire (14,5 millions) et au secondaire (15,8 millions).

Le Club des petits déjeuners a immédiatement salué la décision du gouvernement du Québec et voit cette annonce comme un pas de plus vers la mise en place d’un programme national d’alimentation scolaire universel. « Nous accueillons chaleureusement cette annonce du gouvernement du Québec qui arrive à point pour les enfants du Québec alors que les répercussions de la pandémie sont considérables pour plusieurs familles et leurs enfants », souligne dans un communiqué Marie-Claude Bienvenue, vice-présidente affaires-gouvernementales, Québec, et affaires municipales au Club des petits déjeuners. Il est faux de penser que seuls les enfants qui fréquentent des écoles situées dans des quartiers défavorisés ont besoin de soutien. L’insécurité alimentaire n’a pas de code postal et nous saluons la proactivité du gouvernement dans ce dossier. »

(Avec La Presse et communiqué. Crédit photo : pixabay)

Mots-clés: Québec (province)
Revue de presse
Écoles
Communiqués
Services institutionnels

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).