brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

L’Auberge Saint-Antoine lance de nouveaux ateliers culinaires

 
22 janvier 2021 | Par Leïla Jolin-Dahel

Après s’être lancée dans le prêt-à-cuisiner en octobre dernier avec sa série culinaire virtuelle Zoom en Cuisine, l’Auberge Saint-Antoine élargit son offre d’ateliers en proposant désormais des cours de pâtisserie et de boulangerie. Dès le 30 janvier, l’établissement hôtelier de Québec accueillera l’équipe de La Folle Tablée Bar à gourmandises, qui se joindra à celle de son restaurant Chez Muffy pour un cours de pâtisserie familiale. Cet atelier destiné aux parents et aux enfants aura lieu en direct sur la plateforme Zoom.

C’est François Borderon, de la boulangerie Borderon Le Fils, qui prendra le relais la semaine suivante pour un atelier de confection de pain à base de farine moulue au Moulin de la Rémy, à Baie-Saint-Paul. C’est la popularité grandissante du pain maison depuis le mois de mars qui a donné l’idée à l’Auberge de créer un cours de boulangerie. « On a vu beaucoup de gens faire leur pain eux-mêmes et on s’est dit qu’un atelier pourrait bien plaire. On a approché François Borderon, et tout de suite il a trouvé que c’était une super idée », indique la directrice générale de l’établissement, Dagmar Lombard.

En créant ce partenariat avec La Folle Tablée et Borderon Le Fils, l’Auberge Saint-Antoine vise à promouvoir les entreprises locales, nombreuses à voir leurs activités diminuer avec la pandémie. « On aime beaucoup le local, on a beaucoup de fournisseurs et de partenaires. Et on est tous dans cette même difficulté actuellement », constate Dagmar Lombard.

Un studio à l’Auberge

Chacun des ateliers aura lieu sur le site de l’établissement, qui a mis sur pied un studio entre ses murs pour ses cours virtuels. « On a créé une cuisine comme chacun pourrait avoir à la maison, avec des caméras », explique la directrice, qui assure que toutes les mesures sanitaires en vigueur seront respectées. D’ici le 27 février, l’hôtel proposera aussi des rencontres virtuelles interactives pour confectionner une tarte aux champignons sauvages, un gravlax de saumon, un tataki et tartare de bison.

Si l’Auberge donnait déjà des ateliers culinaires parents-enfants en personne avant la pandémie, sa directrice n’écarte pas l’idée de continuer à offrir des cours virtuels une fois les restaurants rouverts. « Pour la relâche, on pense en proposer d’autres, conclut-elle. Et je pense que Zoom est là pour rester. »

(Crédit photo : Anne-Sophie Beaudoin pour Borderon et fils)

Pour suivre l’Auberge Saint-Antoine :

Mots-clés: 03 Capitale Nationale (Québec)
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).