brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

L’Auberge Godefroy rachetée par Quatre L Invest

 
5 mai 2022
Crédit photo: Auberge Godefroy

Les copropriétaires de l’Auberge Godefroy, située à Bécancour, dans le Centre-du-Québec, ont signé le 1er mai une entente de rachat avec le groupe privé d’investisseurs Quatre L Invest. Ce dernier aurait déboursé près de 15 millions de dollars, selon une information du journal Les Affaires.

La copropriétaire de l’Auberge Godefroy, Marie-Ève Boisclair, explique au média : « Il était devenu difficile pour mon frère Frédéric et moi de finaliser le rachat de l’entreprise créée par nos parents, un processus que nous avons entamé en 2013. Grâce à l’arrivée d’un nouveau groupe d’investisseurs, nos parents peuvent bénéficier d’une retraite bien méritée. » Marie-Ève Boisclair conservera son poste de directrice générale, son frère celui de directeur du bâtiment, et les 120 salariés de l’établissement resteront également à l’emploi.

L’Auberge Godefroy, membre du réseau Ôrigine artisans hôteliers, a ouvert ses portes en 1990 avec une poignée d’investisseurs locaux, dont Guy Boisclair et son épouse Solange Rouleau. Construite sur le territoire de l’ancienne seigneurie de Jean Godefroy de Lintôt, elle avait pour vocation d’offrir un hôtel luxueux à Bécancour. L’été dernier, elle a enregistré le plus haut taux d’occupation de son histoire, frôlant les 100 %. Son rachat coïncide aussi avec les récents investissements annoncés dans le parc industriel de la ville et les améliorations routières dans le secteur, entre autres les travaux de rajeunissement du pont Laviolette les reliant à Trois-Rivières.

Projet d’agrandissement de 10M$

L’établissement, qui compte déjà 71 chambres, devrait concrétiser d’ici l’an prochain son projet d’agrandissement. Prévu depuis près de 20 ans, il inclut l’ajout de 40 à 50 chambres, d’espaces de réunion et de banquet, ainsi que l’agrandissement des espaces de réception pour un coût estimé à plus de 10 M$. Une fois que la mise à jour des coûts, des plans et de la disponibilité des entrepreneurs sera validée, le début des travaux sera imminent, rapporte Le Nouvelliste.

« Ça va s’étirer sur 2022 et 2023, fait savoir Marie-Ève Boisclair en entrevue au quotidien de Trois-Rivières. On n’a pas le choix parce tout se construit là, dans le parc. Souvent, à l’Auberge Godefroy, les premières personnes qui viennent sur les chantiers sont des directeurs, des ingénieurs. Il faut avoir la capacité d’accueil et notre région doit se doter d’unités d’hébergement parce que clairement, on ne sera pas en mesure de répondre à ces besoins qui s’en viennent. »

Pour suivre l’Auberge Godefroy :

Mots-clés: 17 Centre-du-Québec
Revue de presse
Achat / Vente
Hôtellerie
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).