brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

L’AHQ augmente sa représentativité avec de nouveaux partenaires

 
31 août 2022
Crédit photo: Tourisme Côte-Nord

L’Association hôtellerie du Québec (AHQ) a annoncé hier au moins 15 nouveaux membres partenaires. Son intention est d’augmenter sa représentativité régionale, de développer de nouvelles collaborations et d’offrir une expertise avec des tarifs préférentiels.

Parmi les nouveaux membres, l’AHQ compte dix associations touristiques régionales (ATR) : Tourisme Côte-Nord, Tourisme Mauricie, Tourisme Montérégie, Tourisme Abitibi-Témiscamingue, Tourisme Lanaudière, Tourisme Laval, Tourisme Outaouais, Tourisme Cantons-de-l’Est, Tourisme Îles de la Madeleine et Tourisme Centre-du-Québec. L’entente permettra d’offrir des rabais de 20 % aux membres du secteur de l’hébergement touristique qui souhaiteront adhérer à la force du regroupement provincial d’hôteliers.

« C’est très inspirant de voir ce que les ATR font, assure Véronyque Tremblay, présidente-directrice générale de l’AHQ, dans un communiqué. Nous sommes persuadés qu’en unissant nos forces, nous permettrons à l’industrie hôtelière d’être encore mieux épaulée. Nous offrons des services complémentaires. Les ATR partenaires pourront également recevoir des données régionales précieuses, qui espérons-le, leur permettront de pouvoir encore mieux cibler les besoins de leurs membres et de nos membres. »

Au cours des derniers mois, l’AHQ a également signé des partenariats stratégiques avec différentes entreprises, dont Horwath HTL, DHC Avocats, Flo bornes électriques, Loc International et ISA Recrutement et Immigration. Ils pourront offrir des webinaires, rédiger des articles et offrir des tarifs préférentiels. Des projets-pilote verront également le jour, avec deux autres partenaires, pour de nouveaux produits.

Message au futur gouvernement

Pour sensibiliser les chefs de parti dans le cadre de la campagne électorale, l’AHQ émet 3 grands enjeux et 12 pistes de solutions pour l’hôtellerie. Alors que plus de 6000 postes restent à combler en hôtellerie, elle voudrait hausser les seuils d’immigration et accélérer le traitement des dossiers de recrutement ; bonifier les montants octroyés pour le recrutement de travailleurs étrangers ; créer une passerelle vers la résidence permanente pour les travailleurs étrangers temporaires déjà bien implantés dans les régions du Québec ; ajouter des incitatifs pour retenir et attirer les 55 ans et plus ; d’investir pour valoriser les métiers du secteur de l’hôtellerie auprès des jeunes.

Elle souligne aussi la hausse des taux d’intérêt et l’inflation alors que les établissements hôteliers doivent investir pour répondre à la demande de la clientèle et offrir des installations modernes et de qualité. Elle souhaite donc le renouvellement et la bonification du Programme d’appui au développement des attraits touristiques (PADAT) Volet 1 et Volet 2, ou la création d’un nouveau programme spécifique à l’hébergement touristique ; un plus grand accompagnement des hôteliers dans chacune des étapes de leur transformation numérique et technologique ; une hausse des indemnités gouvernementales en tenant compte des coûts d’opération qui ont augmenté ces dernières années.

Le dernier enjeu est d’agir contre la concurrence jugée comme étant déloyale. L’AHQ veut créer un meilleur équilibre avec les plateformes d’hébergement collaboratif et les agences de réservation en ligne entre les demandes des clients utilisateurs, les besoins des habitants des secteurs touristiques et les besoins en logements abordables. De ce fait, elle voudrait une hausse du nombre d’inspecteurs et l’assurance de faire respecter les règles ; l’imposition d’amendes plus dissuasives à ceux qui affichent en marge de la loi ; la mise en place de règles et de pénalités plus coercitives pour les plateformes d’hébergements collaboratifs qui acceptent d’afficher des hébergements de courte durée qui ne sont pas enregistrés au gouvernement est également citée ; l’interdiction des clauses de parité tarifaire contractuellement imposées par les agences de voyage en ligne afin de permettre aux hôteliers et gîtes d’afficher le prix qu’ils veulent sur leur site.

Pour suivre l’Association Hôtellerie Québec :

Mots-clés: Québec (province)
Partenariat
Hôtellerie
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).