Jonathan Rassi : « le cidre est trop souvent oublié à la table »

3 mars 2017 - Par Pierre-Alain Belpaire

Le Mondial des Cidres SAQ aura lieu du 3 au 5 mars 2017 dans le cadre du volet gastronomique du festival Montréal en Lumière 2017. Cette année, c’est le chef Jonathan Rassi qui a accepté d’être porte-parole de l’événement. Je me suis entretenue avec ce passionné des produits locaux en marge du Mondial.

« Je trouve que les gens ne connaissent pas assez le cidre. Pourtant, au Québec c’est un produit d’exception, confie Jonathan. Je le remarque, on retrouve soit de la bière ou du vin sur les tables du restaurant. Mon rôle, en tant que porte-parole, est de suggérer le cidre et surtout de trouver des façons de l’agencer à des plats afin qu’on le retrouve plus souvent sur les tables. »

Le chef, qui évolue au restaurant Les 400 Coups depuis près de deux ans, est bien connu pour son affection et son appréciation des produits d’ici. « J’ai choisi de m’associer à cet événement parce que je trouve important de faire la promotion des produits locaux. C’est dans mon créneau et c’est ce qu’on propose au restaurant. On trouve au Québec des produits hors pair qui méritent d’être découverts. »

Le chef confie que question cidre, son coup de cœur de l’année est le cidre houblonné d’Union Libre, produit à Dunham. « Au Mondial, je vais le servir en accord avec la croquette de porcelet de la Ferme Gaspor, une entrée que l’on retrouve sur le menu aux 400 Coups. Ce cidre offre une belle acidité et une bulle fine qui vient couper le gras de la croquette. L’accord fait ressortir le côté épicé et poivré du plat et ça va super bien ensemble. »

Pour plus d’information sur le Mondial des Cidres SAQ  : mondialdescidres.com




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.