Jean Soulard présente le miel du Château

18 juin 2009 - Par Ginette Poulin

Le 15 juin dernier marquait le lancement officiel de la première récolte de miel du Château Frontenac. Eh oui, le chef Jean Soulard a décidé d’ajouter du piquant à son jardin d’herbes fraîches, situé sur les toits du célèbre hôtel, en y installant quatre ruches qui, chaque année, produiront en moyenne 300 kilos de miel. De quoi fournir amplement les cuisines de la maison !

Le chef Soulard, à droite, observe attentivement le travail des abeilles du Château.

Selon Marc Lucas, l’apiculteur du Rucher Turlu qui accompagne M. Soulard dans ce projet, chaque saison marquera distinctement le goût du miel des trois récoltes annuelles du chef. « Le printemps et l’été amèneront un miel au goût plus doux avec des arômes de fleurs. Par contre, la récolte d’automne offrira un goût beaucoup plus prononcé et c’est là que ça devient intéressant pour un chef cuisinier. La différence est frappante », précise M. Lucas.

« L’univers des abeilles, c’est vraiment incroyable », s’émerveille le chef Soulard qui n’hésite pas à s’approcher des nouvelles locataires du Château pour admirer leur travail. « Tout au long de l’année, la production de ces quatre ruches viendra agrémenter les plats qu’on prépare en cuisine, et en plus, il nous en restera suffisamment pour en vendre à nos clients. » En effet, la boutique de l’établissement offrira sous peu des petits pots à l’effigie de l’hôtel où l’on pourra lire « Miel du toît du Château Frontenac ».


Sur la photo, de gauche à droite, l’apiculteur Marc Lucas et le chef Jean Soulard présentent fièrement la première récolte du « Miel du toît du Château Frontenac ».

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.