brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

LE COMMERCE DE L’ALIMENTATION ET DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Il est devenu très difficile d’établir des standards de coûts pour notre industrie

 
16 novembre 2010 | Par Christian Latour, Professeur Collège Mérici

Il est devenu très difficile d’établir des standards de coûts pour notre industrie à cause des changements de structure importants que nous avons connus au cours des dernières années. L’importance de plus en plus grande accordée au décor et aux services complémentaires a eu pour effet de déstabiliser complètement les structures de coûts traditionnelles de notre industrie.

Il n’y a plus, pour ce qui est des coûts, une industrie de la restauration homogène. Il y a, dans les faits, une multitude de sous-secteurs de la restauration. Par exemple, selon que l’on choisisse l’orientation « place pour manger » ou l’orientation « place où se divertir », on observe des structures de coûts très différentes.

Quelle que soit la stratégie que vous mettrez en place, ce qui compte en fait, c’est votre capacité à bien gérer vos coûts.

Il est possible par exemple que vous décidiez d’impressionner vos clients en aménageant pour eux des décors tout à fait hors de l’ordinaire et également hors de prix. N’oubliez surtout pas que votre décor doit faire partie de votre coût de revient complet. Si vous choisissez cette option, il n’y aura pas de problème en autant que vous en teniez compte lors de l’établissement de vos prix de vente.

Rappel

Un restaurant pour survivre doit nécessairement implanter une politique de prix appropriée permettant de récupérer au minimum la totalité des coûts qu’il doit encourir pour mener à bien son activité. Pour être justifié, un restaurant doit générer des profits suffisants afin que les propriétaires soient satisfaits des rendements obtenus sur le capital investi dans l’entreprise.

Le prix de vente doit être ≥ que : le coût des matières premières utilisées + le coût de la main d’œuvre utilisée + les frais généraux de fabrication + les frais financiers + les frais d’administration + les frais de commercialisation + les profits désirés

À écouter attentivement [1]

À lire attentivement

⇐ Manuel de formation — Le modèle d’affaires des entreprises de restauration alimentaire

⇐ Manuel de formation — Le commerce de la restauration alimentaire

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

La première version de ce texte a été mise en ligne le 16 novembre 2010.

Notes

[1L’attention est déterminante dans la façon dont nous exécutons n’importe quelle tâche.

PUBLICITÉ
f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).