Identité culinaire québécoise : Déguster le terroir, célébrer la région

5 novembre 2018 - Par Marie-Ève Garon

Le 26 octobre dernier avait lieu, à Québec, le Colloque sur l’identité culinaire québécoise, organisé par la Société du réseau ÉCONOMUSÉE (SRÉ) et le Conseil québécois du patrimoine vivant (CQPV). Cette journée de réflexion faisait le lien avec une certaine volonté gouvernementale de soutenir le développement des entreprises québécoises œuvrant en agrotourisme et en tourisme gourmand.

L’identité culinaire, en perpétuelle mouvance, touche à plusieurs aspects : cuisine, évidemment, mais aussi histoire, savoir, patrimoine, territoire, savoir-faire et transmission. Entre autres... Certains facteurs fondamentaux doivent être considérés afin de mettre ce concept en perspective. « Des éléments patrimoniaux et historiques entrent en ligne de compte, explique Ghislain Lefebvre, directeur du Conseil de l’industrie bioalimentaire de l’Estrie (CIBLE). On doit aussi penser aux tendances actuelles. Par exemple, l’immigration amène énormément de nouveaux plats qui ont un impact sur le profil identitaire d’un lieu. Le savoir-faire et les gens présents dans une région sont aussi très importants. Tout comme, évidemment, les produits qu’on y retrouve. »

Le rapport au territoire, tant dans la manière de l’occuper que dans son développement, est le point commun de ce qui compose l’identité culinaire d’une région et de ce qui en fait la fierté. Le directeur du CIBLE ajoute « qu’aux Îles de la Madeleine, le homard est mis en vedette. Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, ce sera le bleuet ou une recette ancestrale comme la tourtière. Par contre, lorsqu’on prend les Cantons-de-l’Est, où on retrouve peu de mets identitaires comme tels, alors ce seront davantage les tendances actuelles et les gens qui créeront l’identité culinaire. »

Des racines à la modernité

Cette identité est donc liée à la fois au terroir et à ce regard actuel qu’on porte sur le territoire, comme en témoigne une certaine réappropriation de l’héritage boréal du Québec. « Il y a aussi toute la connaissance des plats "historiques" et des traditions : les façons que les gens vont avoir de se réunir pour manger ; la cuisine comme lieu physique dans lequel on va se retrouver, qui n’est pas quelque chose que le touriste va être en mesure de voir, mais qui fait partie de l’identité culinaire de la province. Ce n’est pas seulement le terroir, c’est la façon dont on va exprimer ce terroir-là et le dynamiser. »

Pierre-Antoine Morin, co-propriétaire de la microbrasserie St-Pancrace à Baie-Comeau, explique que « dans sa région, le party de crabe est une tradition annuelle. C’est pourquoi on a décidé de créer une bière inspirée de ce crustacé. D’une certaine frénésie locale, on a créé un produit qui est une manière de célébrer la région et un moyen d’être fiers ensemble. C’est une façon pour les régions plus jeunes de créer leur identité. » Connaître l’histoire permet de comprendre d’où on vient et d’assurer une certaine transmission du savoir à travers diverses initiatives mettant en valeur les spécificités d’une région : produits artisanaux, circuits gourmands, fêtes et festivals.

La valorisation du terroir local passe indéniablement par un ancrage régional et par l’appropriation d’un sentiment de fierté et d’appartenance. « Il y a actuellement une prise de conscience de l’identité culinaire québécoise, estime Ghislain Lefebvre. Elle passe bien sûr par les produits, mais surtout par nos producteurs et artisans qui transforment notre terroir et façonnent cette identité. »

En outre, en travaillant avec les particularités de chacune des régions, il sera possible de bâtir un paysage complet de l’identité culinaire québécoise. Pour ce faire, les régions se doivent d’être solidaires, de rendre accessible l’identité qui leur est propre et de la diffuser tant au sein de leur communauté qu’auprès de ceux qui viennent les visiter.

(Photo fournie par la Société du réseau ÉCONOMUSÉE)

Pour plus d’informations sur la Société du réseau Économusée et le Conseil québécois du patrimoine vivant  :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.