Huit hôteliers font souffler un vent de nostalgie sur la Gaspésie

5 juillet 2019 - Par Pierre-Alain Belpaire

Voici 90 ans, en juillet 1929, le Premier ministre du Québec Louis-Alexandre Taschereau inaugurait très officiellement – et à grands renforts de discours, banquets et réceptions – la route 6 qui contournait alors l’ensemble de la péninsule gaspésienne. Depuis lors, ce « Tour de la Gaspésie », dont le tracé porte le numéro 132 depuis les années ’70, a été pris d’assaut par des hordes de visiteurs, de touristes, de curieux, de sportifs et, depuis peu, de gourmands.

Pour saluer cet anniversaire, David Dubreuil, directeur des opérations de l’Hôtel et cie de Sainte-Anne-des-Monts, a lancé une invitation aux dirigeants de sept autres établissements hôteliers de la région. Objectif : emmener les visiteurs près d’un siècle en arrière en leur proposant de collectionner huit étiquettes autocollantes comme on en trouvait jadis, par dizaines, appliquées sur les valises, sacs à dos et véhicules des voyageurs. « Avec Tourisme Gaspésie, on travaille sur ce dossier depuis un an et demi, confie l’instigateur du projet. On a voulu proposer des objets sympathiques, nostalgiques, mais pas kitsch. »

Conçus par les artistes locales Fleurdelise Dumais et Marilou Levasseur, les autocollants mettent en valeur l’image, le nom et les atours de chacun des huit établissements participants. À son arrivée dans l’un de ces hôtels, la clientèle se verra remettre gratuitement, dès vendredi prochain, l’étiquette des lieux et sera invitée à la mettre en valeur et à visiter les autres adresses pour compléter sa collection.

« C’était une façon de saluer ce circuit mythique, mais aussi une manière de rappeler qu’après des années plus difficiles, le tourisme s’est bien relancé dans notre région et qu’on y trouve aujourd’hui de très beaux hôtels et une offre dynamique et variée, indique David Dubreuil. Ces huit hôtels 4 étoiles sont éparpillés aux quatre coins de la Gaspésie et offrent tous un hébergement et une expérience de qualité. » Le responsable se réjouit d’ailleurs de la facilité avec laquelle il sera parvenu à convaincre ses homologues d’embarquer dans cette aventure. Malgré leurs évidentes différences, de tels projets collaboratifs devraient permettre de rapprocher ces hôtels pour, in fine, mettre en valeur la destination. « On ne se voit pas forcément comme des compétiteurs, on communique, on coopère. On se doit d’avancer ensemble », estime celui qui n’exclut pas qu’à l’avenir, d’autres établissements embarquent dans le projet et proposent, à leur tour, des étiquettes autocollantes.

Après neuf décennies d’existence, le tour de la Gaspésie continue d’attirer les foules et il y a fort à parier qu’ils seront, cette année encore, des milliers à avaler les kilomètres de la 132 pour découvrir les moindres secrets de ce riche territoire. Malgré ce succès populaire, tout n’est pourtant pas parfait : si la destination est parvenue à diversifier son offre et à satisfaire ainsi des publics plus larges et, surtout, plus jeunes, une amélioration de l’accessibilité et de l’offre en transport (ferroviaire, aérien, routier) devrait permettre de séduire encore plus de visiteurs, notamment en-dehors de la saison estivale.

Si elle parvient à juguler, comme bien d’autres, la pénurie de main-d’œuvre qui sévit (« Cela passe par plus de flexibilité et une meilleure conciliation travail / vie sociale »), l’industrie hôtelière gaspésienne pourra tranquillement entamer la préparation du centenaire de ce populaire circuit. « Mais dans notre industrie, dix ans, c’est un siècle, soupire David Dubreuil. Tout peut aller tellement vite en termes de ressources humaines, de marketing, de tendances, d’opérations… Je n’ai pas de boule de cristal mais j’ose croire qu’en 2029, on aura encore amélioré nos infrastructures, notre offre et la qualité de notre produit. »

Les hôtels participants :

  • Auberge Gîte du Mont-Albert, Parc national de la Gaspésie
  • Auberge l’Ambassadeur, Amqui
  • Hôtel Baker, Gaspé
  • Hôtel Le Francis, New Richmond
  • Hôtel Quality Inn & Suites, Matane
  • Hôtel & cie, Sainte-Anne-des-Monts
  • Le Manoir Belle Plage, Carleton-sur-Mer
  • Riôtel, Matane

(Crédit photo : photos fournies par David Dubreuil)

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.