Hotelia 2019 : L’omniversaire d’un concierge hors pair

1er novembre 2019 - Par Pierre-Alain Belpaire

Près de 150 hôteliers et partenaires du milieu touristique étaient rassemblés à l’Auberge Saint-Gabriel le 24 octobre dernier, pour assister à la cinquième édition des Prix Hotelia. La soirée, organisée par l’Association des Hôtels du Grand Montréal (AHGM), avait pour objectif de célébrer les meilleures initiatives hôtelières ainsi que les établissements ou membres du personnel qui les ont prises. Du 28 octobre au 6 novembre, HRImag livre un portrait de chacun des lauréats.
 
 
Le 1er novembre est une date qui résonne de manière particulière dans la tête et dans le cœur de Giovanni Di Sano. Voici 32 ans, très exactement, il faisait son entrée à l’Omni Mont-Royal. « Aujourd’hui, c’est mon omniversaire… », souffle-t-il fièrement.

Après être passé par le gym de l’établissement et le service des réservations, l’homme enfile pour la première fois ses habits de concierge le 1er avril 1997. Et il vit, pour ses débuts, une journée quelque peu spéciale. « Luciano Pavarotti logeait à l’hôtel, se souvient-il. Il désirait acheter des chaussures d’une marque bien précise, mais il ne voulait pas aller au magasin : il fallait que le magasin vienne à lui. Ce qui fut fait… Et sur les 100 paires qui lui ont été proposées, Pavarotti et son équipe sont repartis avec près de 70 ! Ce fut toute une journée... », souffle le concierge.

Si, en 22 années à accueillir et à informer les visiteurs de l’Omni, Giovanni Di Sano a vécu d’autres situations exceptionnelles, il s’empresse de préciser que toutes les journées ne sont pas aussi « glamour » que son baptême du feu. « Ce qui n’empêche pas qu’elles soient aussi intéressantes ! La majorité du temps, on renseigne les clients sur les restaurants à ne pas louper ou les activités à faire en ville. Ça peut sembler moins excitant, mais moi, je me dis que chaque personne, peu importe qui elle est, représente un nouveau défi et que, même si j’ai déjà entendu 100 fois la question, je dois faire de mon mieux pour y répondre. En évitant d’agir comme un robot… »

En plus de convaincre le jury des Prix Hotelia (qui lui a décerné l’Étoile du Match), ce professionnalisme, cette gentillesse et ce côté profondément humain auront séduit, au fil des ans, nombre de visiteurs de l’hôtel. Certains clients réguliers le considèrent comme un ami, lui montrent des photos de leur famille ou se méritent de gourmands gâteaux lors de leur séjour, cuisinés par le concierge himself !

« Le sourire est l’un des secrets du bon concierge, confie le sympathique quinquagénaire, mais il ne faudrait pas sous-estimer l’importance des compétences. Être concierge, ce n’est pas juste rester assis à attendre le client, c’est aussi se tenir à jour, s’informer, se documenter, se promener dans les quartiers de Montréal. Tu ne peux pas tout connaître évidemment mais il faut savoir où trouver l’information. Remarquez, récemment, une dame m’a glissé : “You’re better than Google”, confesse-t-il. C’est exagéré, mais c’est flatteur ! »

Pour suivre l’Hôtel Omni Mont-Royal :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.